En annonçant la hausse du SMIC, lundi soir, le Président Macron a contredit sa ministre du Travail, Muriel Pénicaud. Elle déclarait la veille : « le coup de pouce au SMIC, ça détruit des emplois »

Je voulais qu’on n’oublie pas Muriel, qui passe une sale semaine aussi… Lundi, au moment où Macron annonce l’augmentation du SMIC… tout le monde se retourne d’un coup sur elle en lui disant 

Ah bah Mumu, tu racontes vraiment n'importe quoi en fait ! 

 Ouais ben c’est pas évident comme calculs. Muriel Pénicaud elle a un peu de patrimoine, alors dès qu'il y a moins de 5 zéros avant la virgule, elle a plus l’habitude, ça l’embrouille, elle se fait des noeuds !

Donc depuis lundi, son plus gros défi, c’est d’essayer de ne pas passer pour une quiche devant la France entière. Et faut reconnaître… qu’elle y arrive pas toujours. Moi je serais elle j’aurais envie de me barrer ! Y’a bien un poste d’ajointe au maire de Lyon qui est dispo ! Depuis lundi soir, Muriel, elle a plus de pression qu'un employé Amazon avant Noël. J’crois même qu’elle préférerait être livreuse Deliveroo, tiens ! Au moins chez Deliveroo une fois que le repas est commandé, le client il pleut plus changer d’avis !

Moi à la place de Muriel Pénicaud, j’appelle mon avocat pour un recours aux prud'hommes parce que mon employeur a tendance à m'humilier devant 66 millions de personnes. En entreprise, on appelle ça un « manager toxique » Y’a pas pire situation. A part peut-être Teresa May quand elle va dire : « Finalement on n’est plus très sûrs pour le Brexit… »

Muriel Pénicaud, elle est mal… Si si : ça se voit : on ne comprend pas ce qu’elle dit et même pire, elle comprend pas ce qu’elle dit. Elle pensait qu’elle était à bord d’un trimaran dernier cri et là on lui crie : « Sors les rames, Mumu ! »… Tony Estanguet qu’on l’appelle au gouvernement ! Je l’ai croisée mardi matin, avant d’entrer dans ce studio : elle était là dans le couloir à faire des exercices de respiration : « Inspireeeeeeez, disrupteeeeeez »… Mais eh ? Si la ministre du Travail fait un burnout on fait quoi ? Il faut que quelqu'un fasse quelque chose pour ses conditions de travail. Est-ce qu’elle aura des points pénibilité ? Parce que dans ce pays, la personne qui est chargée de ça c’est… ben il faudrait que Mumu elle s'appelle elle-même au ministère quoi ! Et là en ce moment, elle est trop occupée ! En plus il faut qu'elle pense à appeler Macron pour lui réclamer la prime de fin d'année dont il a parlée lundi à la télé…

Hier elle a croisé Bruno Le Maire, il était tout seul sur une chaise, dans un coin, en train de se balancer d’avant en arrière en répétant : « Il faut annuler la CSG, il faut annuler la SCG… »

Maintenant, à chaque fois que le chef de l’Etat dit quelque chose, c'est pour contredire un de ses Ministres. On dit que le gouvernement n'a pas d'opposition mais c'est faux, il en a une : c'est le président.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.