Charline a laissé sa place, visiblement… Vous vous appelez ? Nathalie ! Vous n’avez pas chaud avec votre doudoune bleue ? Non, mais c’est parce que je reviens tout juste des Alpes, à la frontière italienne… Avec mes potes identitaires, on était occupés à repousser les migrants vers la montagne.

C’était cool : y’avait Jorgen l’Autrichien, Magda la Polonaise, Paolo l’Italien… On est une bande de jeunes européens, on s’éclate ! 

On forme une sorte d’Erasmus d’extrême-droite, ou d’auberge espagnole du racisme…

Et alors, quand je pense qu’hier on était encore en train de se les geler dans les Alpes, pour repousser les bougnoules et faire des selfies ! Et là, on apprend qu’avec le bateau l’Aquarius, c’est le gouvernement qui fait le boulot à notre place ! Ha dis-donc ! On s’est fait ubériser le taf par Macron nous aussi ! 

Après l’opération doudoune bleues dans les Alpes, pour l’été,… on avait pensé lancer l’opération doudounes bleues « sans manches »… Même pas besoin ! Il suffisait que la France fasse semblant de rien, et ne propose pas d’ouvrir ses ports ! Bref, il suffisait que la France fasse la politique de l’Autriche ! Euh… de l’Autruche, pardon ! C’est bien une autruche qui bouche le port de Marseille, en ce moment non ?

Quand je pense que l’an dernier on en était encore à devoir financer un bateau pour saboter celui de SOS Méditerranée… Les cirés bleus à l’époque… Madame Ménard, je ne sais pourquoi vous vous emmerdez encore à venir parler sur radio gauchiasse, puisque là c’est bon, ça y est ! Nos idées sont au pouvoir ! Collomb les applique, Maréchal-Le Pen les enseigne, Ciotti les tweete et Wauquiez en fait des tracts ! C’est bon, c’est fait l’union de la droite ! On est peinards, j’vous dis !

Même en Italie, en Slovaquie, en Pologne…

L’Union européenne aujourd’hui, c’est nous, les identitaires ! J’en suis une moi. Quoi vous me croyez pas ? Vous voulez voir ma carte d’identitaire ! haha Humour d’extrémiste, vous pouvez pas comprendre, c’est pas accessible à la pensée unique.

Bref, je disais quoi, moi ? Ah oui, l’Europe c’est nous maintenant ! L’Union des identitaires ! Parce que si tous les européens… pouvaient se donner la main… pour faire une grande chaîne de solidarité contre les migrants… Tous unis dans le rejet de l’autre… Hé ben déjà y’aurait moins de kébabs et de linge accroché aux fenêtres !

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.