Cette semaine, c’est la dernière ligne droite pour obtenir les 500 parrainages et devenir officiellement candidat à l’Elysée. Les signatures doivent être déposées vendredi…

Ce système instauré par de Gaulle était censé « filtrer les candidats hurluberlus ». Et aujourd’hui, on a déjà… deux futurs mis en examen (Fillon et Le Pen) et un type qui a une araignée au plafond (Asselineau) bientôt rejoint par Jacques Cheminade. Quelque chose a foiré quelque part… Rien que François Asselineau, qui a déjà ses 500 parrainages. Ça signifie que 500 élus lui offrent leur confiance pour gouverner la France, alors que moi, personnellement, je ne le parrainerais même pas à France Loisirs…

Alain Juppé a engrangé 288 parrainages, alors que lui il ne se présente même pas… C’est un peu l’histoire de sa vie à Juppé : c’est le type qui a plein de tickets de tombola mais qui ne va jamais à la fête.

Et celui qui a le plus de signatures c’est François Fillon 2111 paraphes enregistrés le 10 mars : comme quoi on peut être victime d’acharnement, mais pas dans tous les domaines… Quant à Michelle Alliot-Marie… elle rame. Le handicap c’est de trouver des maires RPR, parce que les élus domiciliés en Tunisie, ça passe pas. Quant à Henri Guaino, il n’a que 12 parrainages, et il est à deux doigts d'aller braquer les signatures avec son lance-roquettes…

Y'a Rama Yade qui se donne du mal : elle dit partout qu'elle n'est ni vraiment à droite ni vraiment de gauche, qu'elle n'a pas vraiment de programme, elle crie partout QUE C'EST NOTRE PROJET...T'as Philippe Poutou qui bosse nuit et jour dans son garage pour fabriquer un hologramme artisanal avec des pots de confitures…

Quand je vois ça, je me dis… Ne pensez-vous pas que cette campagne a déjà humilié assez de monde comme ça ? Les Michèle Alliot-Marie, Rama Yade ou Henri Guaino… Vous cherchez quoi en essayant d’obtenir 500 signatures ? La chance de débattre avec Nicolas Dupont-Aignan, d'avoir un autographe de Pujadas, ou de perdre face à des gens mis en examen ? Je comprends mal cet engouement…

Et attention, il y a aussi plein de maires qui ne parrainent, pas parce que : « Nous, les maires des petites communes, on nous redécouvre tous les cinq ans » Donc, l’abstention existe même chez les élus… Il y a aussi le cas Bernard Tramouze (véridique) un maire qui s’est auto-parrainé et qui s’est dit : « Il y a tellement de rigolos alors un de plus ça va pas se voir ! » Eh ben justement si, Bernard, on t’a repéré !

Et puis surtout, il y a Jean-Marie Le Pen, qui a finalement accordé son parrainage à Marine Le Pen. Le vieux était censé avoir coupé les ponts avec sa fille… Et non content d’être son père, maintenant en plus c’est son parrain !

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.