Il pensait que vu tout ce qu'il avait raconté comme bêtise, il ne serait jamais élu. Mais son plan a foiré ! Il est même invité à Béziers pas Robert Ménard.

Retour sur la présidentielle américaine : comme les électeurs ont confié le pouvoir politique à un clown, Charline propose de confier l'analyse politique à un humoriste.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.