Depuis un mois et demi, le Président vit reclus à l’Elysée et limite les sorties. Mais aujourd’hui, il retourne à la rencontre des Français, dans le département de l’Eure…

Le chef de l’Etat limite ses sorties pour éviter les huées, les invectives et les menaces. Qu'il semble loin, aujourd'hui, le temps béni où il se prenait un œuf sur la tête au Salon de l'Agriculture… Comme l’a titré Le Monde, le président est « Bunkérisé à l’Elysée », il n’ose plus mettre le nez dehors. On se croirait à Brégançon… mais sans la piscine. Rester cloîtré, c'était pas prévu dans son son projeeeet. Quel coup de bol qu’il ait décidé de refaire la déco de la salle des Fêtes finalement… Au moins, il peut vivre dans une ambiance cocooning.

Il en a marre d'être détesté. Il se demande pourquoi en France il n'y a que Laurent Delahousse qui semble le comprendre.

Ah ben depuis presque deux mois, c’est fini les sorties du samedi soir…du coup il a pris un abonnement à Netflix. A part ça, il n'a plus le goût à rien. Il laisse la moitié de son cordon bleu dans son assiette… Il a bien essayé de téléphoner à Raymond Domenech pour lui demander comment il avait réussi à s'en sortir après 2010 mais même lui ne veut pas lui répondre... Si ça s’arrange pas, il ira voir un psy. Le même qui s’était occupé de Juppé en 95, il est tout indiqué.

Il sent bien que certains soutiens ont prise leurs distances avec lui. Même Gérard Collomb n'a pas pris de ses nouvelles depuis des semaines ! Et quand son téléphone sonne il ne prend même plus la peine de regarder. Deux fois sur trois c’est Benalla qui l’appelle… Même Nemo refuse de grimper sur ses genoux... Il perd confiance en lui. La preuve, il ne nous parle plus, maintenant, il nous écrit !

Aujourd’hui, il fait sa première sortie depuis la crise… Il s'est préparé, pour prendre un minimum de risques : il a des boules Quies et puis a il a pris son protège dent qu’il a reçu à Noël. En plus y'a Brune Poirson qui lui a donné 4 heures de cours particulier de kung fu qu’elle a appris à Shaolin… Il a demandé à Cédric Villani de lui programmer un GPS qui évite systématiquement tous les ronds-points. Et il a fait des mises en situation afin d'éviter un nouveau dérapage : Castaner s'est déguisé en chômeur, en disant au Président : « Monsieur, je galère, je voudrais un job ». Bon, au départ, Macron n'avait pas compris qu'il s'agissait d'un exercice et il lui a répondu « Ecoute Casta, tu m'as déjà fait le coup y'a quatre mois pour que je te donne le Ministère de l'Intérieur, tu vas pas recommencer ! »

Oh et puis zut à la fin ! Comment voulez-vous qu’il ne soit pas déconnecté des réalités quotidiennes s’il peut même plus sortir de l’Elysée ! Alors là il tente une échappée, il sera aujourd’hui à grand débat, pour lancer le Grand Bourgtheroulde. A moins que ce soit le contraire ?

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.