Netflix influence la vie à deux : de plus en plus de couples déclarent qu’une soirée idéale entre amoureux, c’est de regarder ensemble des séries…

Au Etats-Unis, c’est trois quart des couples qui fantasment sur une soirée devant Netflix… Quand on pense que depuis des lustres, on se cotise pour payer des lunes miel à des jeunes mariés qui finissent par divorcer. Mais si on leur avait offert des coffrets DVD à la place, aujourd'hui ils seraient peut-être encore ensemble !

Netflix modifierait à ce point nos modes de vie qu’aujourd'hui, quand un homme raccompagne une femme après un premier rendez-vous, s’il parvient à monter chez elle, elle lui dira OK : « OK mais juste un épisode alors ! »… Alors ça va être autour des séries que leurs souvenirs vont se cristalliser : 

Ecoute bien mon enfant, la première fois que j'ai embrassé ton père, c'était pendant l'épisode 2 de la saison 3 de Dexter. Ensuite tu as été conçu pendant l'épisode 5 de la saison 6 de Homeland et tu es arrivé neuf mois plus tard pour le 3ème épisode de la saison 7 ! 

Alors, pour fêter l'anniversaire de leur rencontre, ils passeront la soirée devant le tout premier épisode qu'ils avaient regardé ensemble. Rien de tel pour retrouver la passion des débuts. S’aimer, c’est regarder Netflix dans la même direction. 

Si Edith Piaf chantait en 2018, elle dirait :

Quand il me prend dans ses bras, qu'il me parle tout bas, je lui dis d'arrêter parce qu'il m'empêche de suivre Orange is The New Black !

Tout est fait pour qu'on enchaîne les épisodes. Donc on peut juste espérer que les couples profitent du générique pour se faire des câlins, mais il existe un bouton pour qu'on puisse les sauter. Quand t’as Netflix y’a plus que les génériques qui se font sauter. 

Netflix crée en effet addictif pour enchaîner les épisodes comme Jean-Vincent Placé enchaîne les gin tonic. C’est comme le « binge drinking » « Binger » c’est l’action de s’enfiler toute la saison d’une série pendant un week-end (au XIXè siècle, on bingeait tout Maupassant)…

Avant, pour tester si on allait pouvoir habiter en couple sous le même toit, on prenait un chat ou un chien. Aujourd’hui on prend un abonnement Netflix. Aujourd'hui quand quelqu'un te dit qu'il a quitté son conjoint parce que la connexion ne se faisait plus, tu ne sais pas s'il parle de leur relation ou de son modem… Donner son identifiant Netflix à quelqu'un aujourd'hui c'est une plus grande preuve d'amour que de lui laisser le double des clés de la maison… 

Pour piéger son conjoint on ne fouille plus l'historique des boites mails mais celui de Netflix : 

C'est qui cette Cassandra ? Ne me mens pas je sais que tu l'as vue, alors qu'elle n’apparaît que dans l'épisode 10 et qu'on en est au 6. J'espère que t'as une bonne excuse !

Reste la question la plus difficile en cas de rupture : qui va garder l’abonnement ?

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.