L’arrivée de la 5G en France est imminente...

Moi la dernière fois que j’ai été aussi excitée par une avancée technologique, c’est quand j’ai acheté des chaussons équipés de LED sous la semelle… si, quand tu te lèves la nuit pour marcher c’est pratique. (…) Oooooh, vous n’aimez pas le progrès vous, vous voulez vivre comme des Amish, c’est ça ?

Mais la 5G c’est indispensable ! Qui ne s'est jamais dit en attendant le bus : « Tiens, j’en profiterais bien pour télécharger toute la filmographie d’André Téchiné en haute définition ! » On va pouvoir acheter plus vite, demander un crédit Sofinco plus vite, et s’endetter plus vite. 

Mais puisqu’on vous dit que la 5G c’est un « enjeu stratégique » !

On va pouvoir appeler quelqu’un, lui laisser un message urgent et… et puis de te façon il ne te rappelle que deux jours après… Sinon tout le reste sera plus rapide : on pourra envoyer des photos avant même de les avoir prises. On pourra tomber enceinte juste en ayant matché sur Tinder. Et Eric Zemmour n'aura pas encore tweeté qu'il sera déjà condamné pour diffamation. Et vous savez combien d'hologrammes de Mélenchon on pourrait diffuser en même temps grâce à la 5G ?

Une montre connectée en 4G qui affiche 7h59, en 5G il sera déjà 8h12… Tout ça en 2020 ! Sous le gouvernement de Jean Castex ! Ils croient quoi ceux qui veulent un moratoire ? Qu’on va faire des antennes-relais avec des sapins morts ? Bruno Lemaire a dit que « la France ne peut pas se permettre de prendre du retard sur le déploiement de la 5G ». C’est ambitieux, quand on se rappelle qu’il y a 6 mois on était incapable de fabriquer des masques en papier !

Parce qu'il ne faut pas oublier que la 5G c'est juste pour dans la rue. Sinon on a le Wifi ! Beaucoup de foyers sont équipés de la fibre. La fibre qui permet à maman de regarder ses séries pendant que papa télétravaille et que les enfants jouent en réseaux ! La prochaine fois qu'ils vont augmenter le débit il va falloir trouver une occupation pour le chien.

Plus tard on racontera qu’on n’a pas eu la vie facile, qu’on a connu la 4G. « Ohlala, il fallait parfois attendre 1 minute pour recevoir une vidéo ! Aujourd'hui il vous faut tout dans la seconde alors que nous à l'époque on savait prendre notre temps. On avait tout dans la minute. »

On est complètement coincés entre la fuite en avant et le retour en arrière. Reste plus qu’à inventer une appli pour faire du feu.

L'équipe