Les mots peuvent difficilement rivaliser avec les images pour parler de l’incendie de Notre-Dame…

On a l'habitude de perdre des monuments de la chanson, des monuments du cinéma, mais perdre un monument historique… Personnellement, j’étais d’autant moins préparée qu'à Bruxelles,on n’a pris aucun risque, en érigeant comme monument national le Manneken Pis (dont le dispositif anti-incendie est intégré, si je puis dire). Par ailleurs, notre cathédrale à Bruxelles, elle s’appelle Saint-Michel et Gudule… Elle est jolie, elle date du XVIe siècle. Mais bon quand tu t’appelles Gudule, déjà t’en imposes un peu moins.

Pour se consoler un peu, vous me direz : les Grecs s’enorgueillissent encore du Parthénon auquel il ne reste que quelques colonnes et un fronton… Quant à l’Arc de Triomphe, il la ramène moins avec ses tags… Qui aurait pu prévoir que les colonnes de Buren survivraient à Notre-Dame ? Que la Pyramide du Louvre aurait l’air un peu nouille de fêter ses 30 ans. Que même un trompe-l’œil de JR ne pourra pas faire office de sparadrap sur la cathédrale. Et quand tu penses que les tulipes de Jeff Koons sont sans doute ignifugées, là t’as gravement les boules… Voilà, pour une fois qu'un bâtiment de Paris était à la hauteur du prix au mètre carré, il faut qu'il brûle... C'est rageant.

Notre-Dame a traversé les siècles, les guerres, les touristes japonais… Mais elle n’aura pas survécu à un échafaudage… Près de deux siècles pour la construire et quelques heures pour tout détruire. On va la relever, bien sûr, mais on ne verra peut-être pas la fin des travaux de notre vivant. Ca rend humble… Mais ça revalorise terriblement le CDI de chantier.

Double peine, Donald Trump a suggéré d’envoyer des canadairs… en plus de nous briser le cœur il veut assommer les Parisiens et briser les tours avec 6 tonnes d’eau ! Ca se confirme, il est aussi expérimenté en incendie qu'en féminisme. Notez que ça aurait pu être plus grave. Il aurait pu confondre Notre Dame, avec une mosquée… « Oh lala, le minaret s’est effondré »… donc on s'en sort plutôt pas mal. En revanche, si Victor Hugo nous observe, je vous laisse lui expliquer que la flèche de Notre-Dame est tombée en direct sur BFM TV… 

Monsieur Riester… Il y a trois jours, vous étiez encore à Coulomiers, au chevet de la fromagerie touchée par la listeria. Epoque bénie du patrimoine. On est peu de choses…

On nous avait pourtant bien prévenus qu’on allait vivre un moment historique hier soir… De quoi nous rappeler qu’un agenda politique, ce ne sera jamais un moment historique… Aujourd’hui c’est le monde entier qui est ému… Même la Statue de la Liberté elle ne doit pas trop la ramener avec sa torche à la main… mais elle aussi nous rappelle que quand un symbole brûle, ça met beaucoup de temps à s’éteindre…

L'équipe
(Ré)écouter Le Billet de Charline Vanhœnacker
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.