Ségolène Royal déclare dans Le Parisien / Aujourd’hui en France : « Il est temps qu’une femme soit présidente », et elle ajoute « Je suis prête »…

Elle est de retour et elle n’est pas là pour enfiler des perles (sauf parfois en interview) ! Eh ouais, et moi, Géraldine, j’étais dans les 17 millions qui ont voté pour elle en 2007, et j’ai pas peur de dire qu’aujourd’hui, je fais partie des 8.000 adhérents de son mouvement Désir d’Avenir. Oui, nous sommes 8.000… dont au moins 300 de leur plein gré !  

Vous avez vu la patate qu'elle a Ségo en ce moment ? Elle allume tout le monde ! Elle sait qu'en deux tweets elle peut ruiner des carrières politiques ! (Dont la sienne, parfois...) Vous avez vu ce qu'elle a dit à Darmanin ? Elle lui a demandé de « Fermer la bouche pendant qu'il ferme les mosquées ! »... PO PO POOO ! On dirait du Booba ! La prochaine étape avec Macron c’est OCTOGONE, direct ! « NON je ne me calmerai pas ! » Nan mais aujourd'hui on gagne une élection avec des slogans et là-dedans elle est trop forte ! Dites pas le contraire Nicolas à chaque fois que Léa rend l'antenne en retard vous dites que « Oui il y a des colères saines » ! 

Nous à "Désirs d'Avenir" on sent qu’il y a une dynamique, que « quelque chose s’est levé qui ne s’arrêtera pas ! » Franchement, qui mieux que Ségolène pour 2022 ? Mais… Macron en 2017 c'était quoi ? Pas de militants, aucun programme, que des grands discours. Si c'est ça la recette du succès, la gauche a toutes ses chances. Allez, si je devais trouver un ennemi dans son propre camp qui pourrait lui coûter la victoire ? Je dirais… son ancien compagnon. Vous imaginez un peu  Ségolène Royal battant Macron ? La femme qui bat l'ex-conseiller de son ex-mari ? Pour la démocratie je ne sais pas mais pour le théâtre de boulevard ça ferait un super projet. 

Et puis Ségolène Royal, c'est la seule femme de gauche à avoir une expérience internationale. Ambassadrice des deux Pôles ! Mais vous avez déjà essayé de gouverner des pingouins, vous ? Ségolène c'est une femme qui est davantage respectée que les accords qu’elle a présidé ! Mais c'est une visionnaire : « L’ordre juste » c’est elle, la « démocratie participative » c’est elle, la République, c’est… Ah non ça c’est Mélenchon… Il y a 13 ans elle disait déjà qu'on aurait besoin de fra-ter-ni-té pour s'en sortir ! Qui d'autre aurait pu miser là-dessus à l'époque ? Et l’écologie ? Quand Macron mangeait encore des chocapics devant le Club Dorothée, elle était déjà Ministre de l'Environnement sous Beregovoy, alors un peu de respect.  

Moi je suis du côté de Ségolène parce que je veux retrouver un pays qui sent la quiétude et de solidaritude. Et si une autre femme se présente à gauche, elle la soutiendra, sans hésiter… Tant qu'il ne s'agit pas d'Anne Hidalgo, ni de Christiane Taubira. Oui elle laissera la place. De préférence à une femme qui s'appelle Ségolène Royal. 

L'équipe