Depuis les résultats de la primaire, on ne le voyait plus. Pas une apparition publique, même pas un selfie ! Charline était inquiète

Bonjour monsieur Montebourg. Je suis tellement contente de vous voir ! On était inquiets ! Eh ben alors… vous étiez passé où ? On a cru que vous nous faisiez une Martine Aubry ! Ben siii, on ne vous voyait plus : pas une apparition publique, même pas un selfie ! La dernière fois qu’on a vu une photo de vous, c’était au salon de l’Agriculture avec Joconde, une magnifique charolaise élevée en Saône-et-Loire…

Je sais pas si c’est réciproque, mais vous nous avez manqué ! On n’entendait plus votre salut chaleureux, là… « Sâââlûûût ! » Mais… Attentez… Vous êtes sûr que vous êtes derrière Benoit Hamon ? Parce que l’autre soir à l’Emission Politique sur France 2, on vous a pas vu… Parce que c’est bien beau d’avoir entraîné Benoît Hamon dans vos conneries de Cuvée du redressement, là, mais après faut venir l’aider… Bon d’accord, ce jour-là il avait trois grammes dans le sang, mais entre deux coups de rouge, ça sentait l’amitié quand même !

Et puis moi je pense que vous êtes un tout petit peu responsable de la situation dans laquelle on se trouve : ben oui, si vous n’aviez pas fait le con en 2014 à la Fête de la rose à Frangy-en-Bresse, Hollande n’aurait pas remanié le gouvernement, et n’aurait pas nommé Macron à votre poste au ministère et on en serait peut-être pas là !

De toutes façons vous auriez jamais dû poser en photo avec un mixer… ah bah à partir de là tout s’est mélangé : la gauche, la droite, la gauche de la gauche, le ni gauche ni mauvais, l’extrême-centre ! Et maintenant qu’est-ce qu’on va faire de tous ces social-traîtres… Valls, Delanoë, De Rugy ?... Heureusement qu’il vous reste le plus fidèle ami de l’homme, Jean-Vincent Placé !

Faut y aller maintenant ! Ca suffit les soirées mojito avec Terra Nova, il faut soutenir Benoît Hamon ! Si vous ne voulez pas que tout le monde tire sur l’ambulance, il faut la pousser. C’est bien vous le spécialiste des entreprises en difficulté ! Un con « En Marche » ira toujours moins loin qu’un socialiste assis. Là on sent le trou d’air. La campagne de Hamon est comme un magasin Habitat abandonné par ses clients parce qu’en face y’a Macron qui a ouvert un Ikea ! Vous avez vu ses soutiens ? Il lui ont été livrés en kit.

Faut vous bouger là, parce que vu comme c’est parti avec le FN, le « Made in France », ça va y aller sur le redressement, et À COUP DE SCHLAGUE !

Alors je me mets un peu à votre place aussi… Si vous y allez en tandem, vous avez peut-être qu’on dise : « Le seul défaut de Hamon, c’est son compagnon »… Mais non. Allez, nous on sait que c’est pas la première fois que vous disparaissez, puis vous revenez… Mais si vous réussissez à vous réincruster dans la campagne de Hamon, vous serez le revenant universel.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.