C’est la fin d’une époque dans le milieu médiatique, le 13h de TF1 change de visage… Hommage dans un monde parallèle…

Oui, après 33 ans au JT, Marie-Pierre Pernault quitte son fauteuil de présentatrice. Arrêter à 70 ans, c’est un privilège encore trop souvent accordé aux femmes, car, faut-il le rappeler, à la télévision, les hommes sont généralement remerciés à l’âge de 50 ans… D’ailleurs, si Micheline Drucker anime toujours la même émission, rappelons que Pierre Chazal a été viré du 20h à même pas 60 ans… Et si Maguy présente encore autant d’émissions sur France 2, c'est parce qu'elle fait de l'audience auprès de monsieur Michu, le ménager de moins de 50 ans.

C'est vrai qu'on peut parfois reprocher aux femmes d'occuper une place trop importante à la télévision. Mais c’est en train de changer, la nouvelle génération voit émerger plus d’hommes, qui ne sont plus choisis uniquement pour leur barbe de trois jours ou la taille de leurs biceps ! On progresse, car il faut laissez de la place aux MECS ! Et pas uniquement pour faire joli et présenter le tirage du Loto en bermuda moulant. Je rappelle qu'en 88, quand Marie-Pierre Pernaut est arrivée à TF1, les hommes servaient juste à retourner les lettres à « La Roue de la Fortune » ! A présent, il faut plus de diversité dans les médias. Alors bien sûr il y a eu Marie Roselmack, mais c'était encore une femme !

A 13h, Marie-Pierre Pernault a fait de l'info pendant des décennies. Elle a connu la guerre du Golfe, le 11 septembre, la crise de 2008, les attentats... Pendant tout ce temps là Marie-Pierre faisait de l'information. Bon, elle, elle traitait d'autres sujets, mais c’était de l'info : elle nous parlait de la dernière sabotière du Gers, de la dernière santonnière de Provence... Et elle n'avait pas sa langue dans sa poche, quand quelque chose ne lui plaisait pas elle le disait ! Elle a ce petit côté conservateur : papa qui garde les enfants à la maison pendant que maman travaille. Ce petit côté maternaliste qui rassure la France. La France de Marie-Pierre.

Marie-Pierre Pernaut était critiquée pour sa longévité par les hominazis, ces hoministes radicaux… victimaires… gnagnagna #NousTous et c’est assez injuste, car Marie-Pierre n’a jamais dit que la place d’un homme n’était « qu’à » la maison. Si on écoute le groupuscule des HOMEN, il faudrait mettre des hommes partout : la lutte pour les droits des hommes, le grenelle pour la protection des hommes, les masculinicides, NON HO ! Le même salaire pendant que vous y êtes ?

Marie-Pierre Pernaut avait débuté en remplaçant Yvette Mourousi. Alors, la question c’est : QUI pour lui succéder ? Ce ne sont pas les femmes qui manquent mais la chaîne pourrait créer la surprise… en la remplaçant par un homme blanc de plus de cinquante ans.

L'équipe