Le match qui a opposé hier l’Atletico Madrid à l’Olympique de Marseille a rassemblé Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon…

L’espace de 90 minutes, les deux hommes ont regardé dans la même direction… Ca a existé la presse, ça ! D’après « Libération », Macron est supporter de l’OM depuis l’âge de 15 ans, mais chez Mélenchon, la passion du foot l’a saisi d’un coup, comme s’il était tombé à genoux devant la Sainte Vierge ! Il n’y a pas si longtemps, il considérait le foot comme l’opium du peuple. Aujourd’hui, il le fume !

Jusqu’à ce qu’il soit élu député de Marseille, Méluche s’y connaissait en foot comme… comme Guy Lagache s’y connaît en radio !

Eh les gars, Guy Lagache c’est le nouveau numéro deux de Radio France… (Alors ? Qui se dévoue pour annoncer à Laure Adler et à Jean-Lebrun que leur nouveau patron c’est l’ancien animateur de « Capital » sur M6 ? Si ça se trouve, Laure et Jeannot, ils vont devoir s’adapter au ton M6… «  Tout de suite, l’incroyable destin de la chorégraphe Anne Teresa de Keersmaker »… (« Et là, Napoléon, part à Sainte-Hélène »…)

Moi je suis plutôt rassurée que ce soit Guy Lagache mon nouveau patron parce que ça veut quand même dire qu’on est passés à deux doigts de Bernard de la Villardière … Hashtag soulagement.

Bref… j’en étais où moi ? 

Ah oui ! Méluche et le foot… Comme quoi on peut avoir été sénateur dans les années 80 et être néophyte en 2018… Il kiffe le football Méluche, il paraît qu’il a commandé un album Panini de la Coupe du monde… et que Benoît Hamon lui a proposé d’échanger ses doubles mais il a refusé…

Je ne comprends pas que cette passion ne lui soit pas venue plus tôt : le foot, c'est des millionnaires en short qui courent après un ballon. Alors vu le salaire qu'ils touchent, autant les regarder jouer... C'est de l'argent foutu en l'air si le peuple ne participe pas à la fête…

Après… il a fallu expliquer les règles à Mélenchon... Il a eu un peu de mal à intégrer celle du hors-jeu. Réaliser qu'un type qui part tout seul devant pour doubler tout le monde soit sifflé par l’arbitre. Dur ! Mais pour l’instant, la reconversion se passe bien… y’a juste quand hier soir il a obligé Gérard Miller à regarder le match à la télé en buvant de la huit six que ça n’a pas été simple.

Quant à Macron, quand on lui demande pourquoi il est supporter de l’OM, il répond : « Parce qu’ils m’ont fait rêver ! Ils m’ont fait pleurer parfois. Ils m’ont fait vibrer »… c’est tellement beau, j’ai cru qu’il parlait d’Alain Minc et de Jacques Attali…

Ce matin, il est déçu par la défaite, comme Mélenchon, qui s'est rendu compte que le football c'est comme la politique. On y croit jusqu'à la fin, et puis au moment décisif on se prend une taule. Mais bon, il se console en se disant qu'après tout, à quatre buts près l’OM gagnait la finale… emma

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.