On a que l’embarras du choix avec toutes les actualités de ce week-end : il y avait Macron à Chambord, l’affaire Tex ou les six bagnoles de Hulot. Mais les sujets graves c’est chaud à traiter pour les humoristes. Donc, si vous le voulez bien, j’ai choisi un sujet léger et rigolard. L’extrême-droite en Autriche !

Ca va… on peut rire, c’est loin l’Autriche ! Moi j’ai entendu AUCUN dirigeant européen dire que c’était grave alors on peut y aller ! Ce week-end, il aurait fallu qu'à Chambord on passe du Mozart à la boum de Macron pour qu'on entende parler de l'Autriche !

Donc, j’y vais ! Les néo-nazis récupèrent six ministères sur treize : affaires étrangères, Intérieur, Santé, Affaires Sociales, Transports, et un secrétaire d’Etat aux Finances : ouf ! Tout va bien, ils n’ont pas eu la Culture ! 

Confier les Transports à l’extrême-droite. Avouez que c’est encore entre 40 et 45 que les trains arrivaient parfaitement à l’heure. Vous avez vu la réaction de Robert Ménard ? Il s’est dit « Quelle chance ! Ils vont pouvoir faire de belles affiches ! » Ca va cette vanne, elle passe ? S’il y a une blague pour laquelle je risque de me faire virer vous me prévenez ?... Il est à la fête, Robert : hier, il a levé l’interdiction de faire pendre du linge aux fenêtres pour pouvoir accrocher le drapeau autrichien à la sienne…

Le parti FPO récupère aussi l’Intérieur et la Défense : la police et l’armée aux mains sont aux mains des néo-nazis ! De toute façon, quand t’es migrant, ton objectif, c’est pas le Tyrol ! Y’a les Affaires étrangères aussi… Mais, ça veut dire quoi s'occuper des affaires étrangères quand on est d'extrême-droite ? Ca consiste à ne jamais décrocher son téléphone, c'est ça ? En Autriche c’est le premier truc à faire quand tu veux faire reculer les Ottomans !

Ils vont aussi avoir entre les mains le domaine de la santé. Si ça se trouve, selon tes origines, il sera aussi difficile de rentrer dans un hôpital autrichien que dans une boite de nuit parisienne. Quitte à s'occuper de la santé, ce serait bien de mettre le paquet dans la lutte contre Alzheimer, parce que tout le pays est touché.

En dirigeant le ministère de l’Intérieur, c’est les verts de gris qui sont chargés de la gestion de la maison natale d’Hitler. Que faire ? Ben s’installer dedans ! Ca va, ça passe comme vanne ? Vous me dites, hein…

Le président autrichien il est écolo et il se tape six ministres d’extrême-droite… Nous on a un ministre de l’environnement qui a six bagnoles… Ca a le don de nous énerver… Mais ce matin si je dois choisir, je préfère un ministre écolo qui a six bagnoles plutôt qu'un ministre de l’Intérieur avec un exemplaire de « Mein Kampf »

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.