Catherine Laborde, restez avec nous car Charline, va aborder ce matin un sujet clivant : la météo !

Chère Catherine Laborde, malgré ce que vous venez de nous raconter, et pour vous avoir vu souvent présenter la météo, j’ai l'impression que le temps n'a pas d'effet sur vous !

Alors, il faut quand même qu'on vous présente aux auditeurs de France Inter. Bien sûr, il vous connaissent, mais ils n'avoueront jamais qu'ils ont déjà regardé TF1 ! Ils regardent Arte. Vous avez déjà vu la météo sur Arte ? Marie-Pierre, allez-y ! 

Des pluies fines fouetteront délicatement vos fenêtres, comme dans un Bergman et vous songerez alors à l’insondable vacuité de l’être jusqu’à la mi-journée, où le ciel s’ouvrira comme un Turner (plutôt période 1820) où les rayons du soleil darderont d’un feu qui vous rappellera les séjours naturistes en Allemagne de l’ouest avec Angela Merkel…

Merci Marie-Pierre Planchon ! C’est votre collègue… Techniquement vous faites le même métier, sauf que Marie-Pierre passe directement de son lit au studio, donc si vous regardez sous la table, elle est en pantalon en pyjama, c'est la radio. Il est même déjà arrivé que Marie-Pierre se réveille APRES avoir donné la météo.

Bref, vous savez comment sont les auditeurs de France Inter : « Je ne regarde jamais la télé, je ne l’ai plus allumé la télé depuis 20 ans… » Mauvaise excuse ! Catherine Laborde a commencé en 1988 ! 28 ans de carrière ! Ça dépassait vos prévisions, ça, Catherine ? Vous étiez indéboulonnable, tel un cumulonimbus en Bretagne ! Est-ce que vous avez déjà compté, combien de barbecues reportés, combien de pic-niques annulés, bref, combien de rhumes évités grâce à vous pendant toutes ces années ?

Et avec cette douceur dans le timbre de votre voix, quand vous nous annonciez qu'il allait faire froid, on avait l'impression qu’une tante nous disait : « N’oublie pas ton écharpe, que j’ai rangée dans le tiroir du bas »… Quand je pense qu’aujourd'hui vous êtes concurrencées par les applications smartphone et des assistants connectés… Mais moi j'ai pas envie qu'on m'annonce la météo avec la froideur d'un député La République En Marche moi ! Catherine et Marie-Pierre, jamais ils ne vous remplaceront ! Vous avez annoncé des centaines de dépressions en gardant le sourire.

Et puis vous avez travaillé avec des légendes de l'actu : PPDA, Claire Chazal mais aussi des légendes de la météo, comme Evelyne Dhéliat ou Jean-Pierre Pernaut !

J’en profite, on reçoit la présentatrice météo de TF1 dans la matinale de France Inter. Les barrières sont en train de tomber ! Ça ouvre des possibilités pour que Dominique Seux de participer un jour à « Danse avec les stars » !

Alors, vous savez, dans ce studio, on en reçoit plein de politiques qui font la pluie et le beau temps, alors de tous, vous êtes de loin la plus crédible ! Revenez Catherine, vous voyez bien que depuis que vous n'êtes plus là il n'y a plus de saisons !

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.