Ce matin, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner est l'invité de la matinale à 8h20…

Enfin, il va s’exprimer pendant plus de 20 secondes et ailleurs que sur BFM ! Depuis qu’il est ministre, Castaner n’est plus jamais venu dans la matinale. J’ai fini par croire qu’il flippait plus devant Léa et Nicolas que face à un groupe de Black Blocs... Pareil à « Libération », auquel il ne répond jamais et je vous raconte pas Médiapart. Pourtant, l'homme que je vois bomber le torse à la télé ne peut pas avoir peur d’Edwy Plenel, il l’étale en deux deux, Plenel, il est gaulé comme une crevette ! Après, c’est toujours plus facile d’enfumer des manifestants que d’enfumer des journalistes...

Casta il n’est plus venu depuis un bail. Pour vous dire, je crois même qu'à l'époque Macron, était encore populaire. C’était la belle époque où Casta faisait encore la promo de son patron tous les jours sur toutes les chaines... Avant il ne fallait même pas penser à l’inviter qu’il était déjà là ! Pourtant en tant que Ministre de l'Intérieur, dans la situation qu’on est en train de vivre, normalement,… on devrait le voir encore plus souvent que Nagui à la télé.

Mais donc c’est bien, là il est en chemin. Peut-être même qu’il nous écoute… 

Allez viens Christophe, t’as vu on commence très tôt, tu peux débarquer direct après la fermeture de la boîte, t'inquiètes pas ça nous rappellera Beigbeder ! Fais comme lui, prend ça comme une after avec Dominique Seux ! 

(Ben oui, il ne venait plus, moi j’ai fini par croire que t’avais pris la grosse tête ! Et après j’ai réfléchi et je me suis rappelée qu’il l’avait déjà avant.)

J’ai pris des notes pour vous aider à préparer l’entretien. Parce que bon, depuis 18 semaines, tout ce qu'il fait, c'est constater les dégâts. Donc moi je commencerais par lui demander s'il est Ministre de l'Intérieur ou s’il est expert en assurance... On lui reproche son amateurisme : bon, je dirais qu’à ce compte-là, autant remanier tout le gouvernement ! Mais le hic quand on a un Ministre de l'Intérieur qui n'est pas à la hauteur, c'est qu'on voit immédiatement les conséquences. Si Castaner était ministre de l'Ecologie, il n’aurait pas tous ces problèmes aujourd'hui... Et là, ce qui est gênant, c’est qu’on sent qu’il y a plus d’initiative dans un édito de Christophe Barbier que dans toutes les interventions de Castaner sur BFMTV.

On se souvient tous du temps de la campagne présidentielle où il chauffait la salle à Marseille :

QUI NE SAUTE PAS N'EST PAS MACRON !

… Les temps ont changé, Michel Delpuech a servi de fusible et aujourd'hui… « QUI NE SAUTE PAS N’EST PAS… PREFET ! ».

En résumé, le seul message encore audible chez Castaner, c’est quand il dit : 

Arrêtez de frapper les flics, frappez plutôt des téquilas !

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.