Les enfants sont inquiets, ils ont forcément entendu cette phrase : « Il faut sauver Noël »… Charline, ce matin, vous allez aider les parents à rassurer les enfant ?

Les enfants ont pigé qu’il se passe un truc pas net avec Noël. Déjà, quand ils accompagnent les parents au supermarché ils voient bien que le rayon jouets ressemble à une scène de crime. Le rayon jouets fout plus les jetons que le rayon boucherie. Alors vous leur dites : « Ne vous inquiétez pas pour les fêtes, les enfants, car notre premier ministre, Jean Castex, va tout faire pour les sauver ». Ce à quoi, Lio, 6 ans répond : « Jean Castex ? Le monsieur qui ressemble à Gargamel ? » 

C’est pas étonnant ! Il ne sait pas s’adresser aux gosses ! Castex il leur dit : « Les enfants, en 2020, le Père Noël a fait une très mauvaise année. Son bilan comptable est compliqué, donc il va falloir s'adapter. » 

Alors que faire pour rassurer un enfant ? C’est simple, vous faites comme d’habitude : « Si tu as été sage cette année, que tu as bien travaillé à l'école, que tu as bien porté ton masque au-dessus du nez 8h par jour, que tu n'as pas invité de copains à la maison, que tu n'as pas chouiné quand tes parents te laissaient dans un coin parce qu'ils télétravaillaient et que tu as bien respecté les gestes barrières, les attestations, les distances, que tu t'es bien lavé les mains après chaque descente de toboggan et que tu n'as pas fait de bisous à mamie… le Père Noël déposera tes cadeaux au pied du sapin. » 

Pour appuyer votre propos, ajoutez que le Père Noël est au-dessus des lois ! Même Gérald Darmanin ne peut rien contre lui parce qu'il sait que sinon il n'aura pas le déguisement de shérif qu'il a commandé cette année. Ce sera un Noël comme tous les autres... Vous passerez votre soirée devant la télé, à part qu'au lieu d'un Walt Disney, y'aura Mamie derrière l’écran. 

En revanche, le 25 décembre au matin, il faudra s'organiser. Chaque famille mettra en place un système de clic-and collect afin que les enfants puissent venir récupérer leurs cadeaux au pied du sapin chacun leur tour. 

Car oui c’est officiel, il y aura un sapin : le gouvernement nous autorise à acheter des sapins dès ce vendredi (essentiel), par contre, on ne pourra pas acheter les décorations (non-essentielles). C’est comme pour tout le reste, c’est une question d’organisation : un jour tu fais l'attestation pour acheter la dinde, le lendemain tu fais l'attestation pour acheter les marrons... Et si on ne peut pas acheter les décos de Noël, au pire on réutilisera celles d'halloween... Dans la crèche à la place d’un petit Jésus, on mettra Dracula, ça changera un peu... Voilà, en espérant que ces quelques astuces de Noël vous aideront à passer d’excellentes fêtes de fin du monde… euh d’année ! 

L'équipe
Thèmes associés