Les Français sont très organisés : les uns nous donnent des tentes aux migrants, les autres les lacèrent au couteau...

« Chère maman, cher papa… Je suis arrivé sain et sauf et vous vous demandez sans doute si j'ai trouvé un toit. Alors, euh… pas encore, mais il y a  trois jours, j’ai trouvé une couverture. Enfin,… J’avais trouvé une couverture, parce qu’hier, la police me l’a arrachée… Des Français me disent que c’est normal, eux aussi ils ont très peur pour leur couverture sociale…

Mais aujourd’hui je suis content, parce que j’ai enfin trouvé le moyen de prendre une douche, grâce au nouveau dispositif anti-SDF installé à l’entrée d’un parking qui arrose les squatteurs grâce à un capteur. Pourtant, des Français disent souvent qu'ils préfèrent s'occuper en priorité de leurs SDF. C’est étrange, parce qu’ils mettent aussi des piques sur les bancs pour pas qu'ils s'installent... Les gens ici sont bizarres. Par exemple, la semaine dernière, le pays entier pleurait la mort d'un chanteur et aujourd'hui tout le monde va mieux parce qu'il y a un film qui sort au cinéma avec des robots dans l'espace... Ils passent d'un truc à l'autre en un claquement de doigt.

De toute façon, apparemment, je vais pas pouvoir rester. Le chef de leur police, c’est un petit vieux tout chauve qui veut se faire bien voir d’un type beaucoup plus jeune que lui… Et va y avoir un jury qui va passer dans les centre d'hébergement d’urgence pour décider lesquels d'entre nous ont les bons profils. C'est un peu comme un casting dans « La Nouvelle Star » mais sans Manoukian. Mince c'est vrai, vous connaissez pas Manoukian... C’est un gars comme moi, un réfugié, mais qui a réussi…

Sinon, on a un peu de mal à trouver de la nourriture mais on est pas les seuls : en France même les députés ont du mal à manger autre chose que des pâtes. Pourtant les gens sont très organisés… chacun sa tâche : les uns nous donnent des tentes, tandis que les autres les lacèrent au couteau… C’est un pays un peu rude mais moi, j’ai eu une idée… J’essaie de me procurer un déguisement de panda : au moins eux on leur fout la paix. J'ai entendu dire que pourtant, des belles maisons vides, il y en a plein en France. Mais elles sont réservées pour les riches que Macron va faire revenir dans le pays. Là comme il commence à faire très froid, il faut que je trouve un centre d’hébergement, même si j’arrive rarement à trouver le sommeil… Enfin… je me console en me disant que le président français ne dort pas beaucoup non plus… il l’a dit dimanche à la télé. Je dois vous laisser, c'est l'heure du repas. Faut pas que je le loupe sinon la prochaine tournée c’est dans 72h. Je n'aurais jamais pensé que la liberté avait cette odeur de gaz lacrymogène. On s'en fait tout un monde, mais finalement… ça pique les yeux la démocratie. »

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.