Je remarque qu’une bonne partie de la France se passionne pour deux feuilletons : « Le retour de Nicolas » et « Le remaniement ». Quand je pense que ce sont les mêmes qui regardent « House of cards » et « Game of Throne s », je me dis que vous n’êtes pas trop difficile quand il s’agit de passer de Châteaubriand à Anouilh (je parle bouffe là, pas littérature…)Moi je vous le dit tout net : c’est de manière purement intéressée que je vous parle ce matin de remaniement. Je dois renouveler ma carte de presse et la commission qui la délivre m’a dit hier : « Depuis la rentrée de septembre, vous avez parlé du retour de Sarkozy mais pas encore des hypothèses de remaniement. Bon, je vois que vous avez traité abondamment de l’affaire Gayet, ce qui plaide en faveur de votre dossier. Mais revenez me voir quand vous aurez émis une hypothèse sur le futur Premier ministre. »Bon. Alors j’ai remonté le sujet jusqu’à la source, et effectivement j’ai retrouvé dans les archives de France Inter un son où François Hollande évoque le remplacement de Jean-Marc Ayrault.

Personnellement, dans l’équipe gouvernementale… Moi c’est le « mental » qui me choque. Il leur manque un mental de gagnant. Et si le remaniement revient sans cesse sur la table, c’est à cause de cette expression employée à tort et à travers : « On ne change pas une équipe qui gagne »… A chaque fois que le président l’entend, il sursaute, ça lui reprend, et il veut remanier. On a rebaptisé François Hollande « le grand Remanie Tout ». Et Jean-Marc Ayrault sait très bien qu’il est sur la sellette depuis la dernière photo de famille du gouvernement…

Quand il va partir, il va me manquer, Jean-Marc : c’est pas un fort en gueule, mais quelle allure. Il me fait penser à Leslie Nielsen… Mais si vous savez l’acteur qui joue dans « Y a-t-il un pilote dans l’avion? » Ayrault, c’est plutôt : « Y aura t’il un aéroport à Notre-Dame des Landes ? »En revanche, il n’a jamais l’air d’être très en forme le Jean-Marc, il est tout pâlot… Aussi blanc que sa chemise… Un vrai pub pour une marque de lessive… « Jean-Marc Ayrault utilise le nouvel Omo »… Celui qui est marié et qui veut des enfants.D’ailleurs, cette discrétion, c’était la posture conseillée dès le départ par François Hollande, rappelez-vous…

Alors Jean-Marc Ayrault a beau répéter « J’ai la confiance de François Hollande »… S’il m’entend je voudrais lui dire… « Tu sais, mon gros lapin, Valérie aussi elle avait la confiance de François Hollande… »Et alors dans la liste des prétendants à Matignon, nous avons Bartolone, Sapin, Le Drian : c’est pas “la Nouvelle Star” c’est plutôt “La chance aux chansons”.Quant à l’entrée de Ségolène, elle est tout de même peu probable… S’il vient de virer bobonne, c’est pas pour faire revenir l’ancienne. Sinon il reste Laurent Fabius, le Juppé de gauche, qui a fait la déclaration la plus paradoxale du moment. S’il y a remaniement, il propose une équipe plus ramassée… Comme quoi il aurait moyen de se ramasser encore plus qu’en ce moment.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.