C’est l’homme du jour, il présente ce matin son projet de loi immigration en conseil des ministres. Comment s’est-il préparé ? Voici quelques heures dans la vie de Gérard Collomb…

7h. Le réveil sonne. D’habitude, Gérard l’éteint en le frappant violemment avec le poing. Mais depuis deux semaines, il lance une procédure d’éloignement à travers la pièce. Il a mal dormi. Chaque soir il compte les moutons, mais ça se termine toujours avec des migrants sautant des barrières… un cauchemar. Il, se lève, saisit son téléphone et consulte l’éphéméride via l’appli de l’Elysée : il fait 6 degrés à Paris, 60% d’humidité et on prévoit dans la journée 18% d’humanité et 82% de fermeté.

7h30. Il boit un café, serré et sans sucre. Le sucre, c’est pour les faibles… Il se force à feuilleter L’humanité, mais c’est dur, parce qu’aucun journal ne s’appelle « La Fermeté », pour équilibrer… TING ! SMS de Macron : « T’_es en forme mon Gégé ?  _On t’attend, reste pas chez toi en rétention, LOL ! »… Ouais avec le président c’est fusionnel, rien à voir avec ce rantanplan de Castaner.

8h. La femme de Gégé est en pétard

Il s’est trompé en jetant une bouteille d’eau dans la poubelle verte. Gérard fait un blocage avec le tri sélectif, ça lui rappelle trop le boulot… Mais ça lui donne une idée : « Pour les demandeurs d’asile, si en plus de l’apprentissage du français, je leur colle aussi celui du breton et du corse, je prolonge la détention ! »

8h15. Il est temps de partir mais son petit-fils en vacances chez lui débarque dans la cuisine. C’est pour lui demander s’il peut inviter un copain à dormir à la maison. Gérard est embêté. « Tu sais bien qu’on a pas la place ! Et est-ce qu’il est Français au moins ? Demande-lui sa carte d’identité et à ses parents un avis d'imposition. » TING ! SMS de Castaner : « C’est quoi encore cette note qui circule « Pour un humanisme efficace ? » Envoie-moi la réponse, steuplé, j’ai un point presse ! »

8h30. Gérard est en route vers le ministère et demande au chauffeur : « Charles, ai-je un cœur ? » « Oui, monsieur le ministre, puisque vous le sentez battre quand vous croisez Macron ! » « C’est vrai ! » Le chauffeur lui propose alors de prendre un raccourci par l'avenue Jean Jaurès... Non, ça Gérard est contre, quitte à faire un détour.

Dans la voiture, il consulte son compte Facebook 

358 notifications. Affolé il sollicite ses services, qui identifient Benoit Hamon : il a écrit 357 fois le mot "traitre" sous sa photo de profil. Dans une rue proche du ministère, il croise un SDF, et lui donne 5 euros (humanité). Mais il ajoute « et c’est pas pour acheter de l’alcool hein ! » (fermeté).

11h30 Gérard appelle pour réserver une table dans une brasserie. Le patron lui répond qu'il est complet. Gégé est sous choc. Il vient de se faire refouler et le type est même pas « désolé ». Quel manque d’humanité.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.