Un article du « Monde » raconte le désarroi de parents de gauche découvrant que leur ado est de droite et qu’il adhère aux éditos de Dominique Seux, largement cité dans ce papier. Juliette s’est reconnue dans ce portrait… elle est avec nous…

Ralalalala, oui, la chance ! Je vois Dominique Seux en vrai ! Domi, j’écoute tous tes éditos depuis deux ans. Et quand tu dis des trucs comme « taux d'intérêt à 3 ans sur les marchés des obligations », ça me fait des trucs dans le bas du dos. Ca rend hyper vénère mes parents qui sont de gauche (c’est des boloss qui écoutent Thomas Legrand... apparemment, ils ont le même goût pour les pulls Les 3 Suisses)… Nan mais c’est vrai, quoi, mes parents, tout ce qu’ils sont capable de faire, c’est de créer de la dette ! Alors pour emmerder mes darons, avec l’argent de poche qu’ils me filent, ben j’achète « Les Echos » !

Pendant six mois je leur ai fait croire que je lisais « Libé », alors que moi mon truc c'est les rapports de la cour des comptes sur la dépense publique. Toi, tu me comprends mon Domi.

De toute façon mes parents ils ne pigent rien à l'économie. La preuve, la semaine dernière, ils m’ont obligée à lire le programme de Benoît Hamon. Le revenu universel. Et puis quoi encore ? Donner de l'argent à des gens qui ne travaillent pas ? Y’a pas marqué Pénélope Fillon ici ! Ha mince, elle est de mon côté elle, normalement. Oui j'ai encore un peu à apprendre sur qui profite du système et c'est mal… et puis qui en profite mais on s'en fout en fait.

Avant, j’avoue, j’hésitais entre Juppé et Fillon. Quand ils ont explosé tous les deux en vol, j’ai tellement chialé dans ma chambre, que mes parents croyaient que j’avais un chagrin d’amour. Et puis… C’est là que j’ai commencé à écouter Domi, quoi…

Cet été je ne vais pas essayer de trouver un job comme tous ces fils d’intermittents : non, c’est décidé, je monte ma start up. Tiens Dominique j’ai fait mon business plan, j’tai fait un Power point, il est sur ma clé USB tu jetteras un ptit coup d’œil steuplait, … Si t’es prêt à en parler en be to be… J’te pitch le plan…

Nan mais t’inquiète, je suis maquée, je vis déjà en partie chez mon nouveau copain ENGUERRAND. Il est encore chez ses parents, dans le 7eme arrondissement de Paris… Mais lui il est carrément bohème il veut acheter dans le 15 eme. C’est un punk !

Pardon mais j’ai une tête à faire du blablacar en sarouel et cracher du feu pour pouvoir bouffer des kebabs ? Nan jcrois pas nan… Mon rêve c’est d’être avocate fiscaliste. J’ai découvert cette vocation en t’écoutant, Domi… Parce que si quand on sera vieux, c’est pour ressembler à Cohn-Bendit, moi je dis NAN MERCI BIEN !

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.