Charline a regardé le débat avec une pointe d’admiration pour Fillon, en se disant « J’irai jusqu’au bout »… et puis non. »

Vous avez regardé le débat d’avant premier tour hier soir : vous nous livrez votre « débriefing ».

Donc, le prochain président de la République se trouve parmi les cinq débatteurs d’hier soir ? Bon, ben écoutez… On va faire avec ! Avec la quintessence des idées et de l’intelligence… C’était beau, sur TF1, de voir tant de cerveaux disponibles !... pour la France.

D’abord sur la forme… Chaque candidat avait ses soutiens assis derrière lui. Et là, y’a rien qui vous a frappé ? On n’avait encore jamais vu Florian Philippot à la télévision sans ouvrir la bouche !

Sur le fond, je peux vous résumer les trois heures de débat : Le Pen tape sur Fillon, qui tape sur Macron, qui tape sur Hamon qui tape sur Mélenchon, qui lui tape sur tout le monde. C’était parfois assez animé : on a eu des clash gauche/gauche avec Hamon contre Macron et des clash droite/droite avec Fillon contre… Macron. Si, le candidat d’« En marche » a passé la soirée à hocher la tête, il était d’accord avec tout le monde, sauf avec Le Pen… C’est à ce moment qu’on a eu l'impression que l'ambiance allait enfin chauffer, et puis… et puis Fillon a pris la parole. Ca tombait à plat, surtout quand il a évoqué le temps de travail, en prenant pour exemple les pays du Nord… alors que là-bas, il se serait déjà fait virer depuis un mois !

(Là, il est environ 21h30 et Bruno Retailleau annonce déjà 120 millions de téléspectateurs.) C’est à ce moment que Benoît Hamon dit que Marine Le Pen est droguée aux pages faits divers. On voit bien que le gars n’a jamais essayé de se rouler un joint avec un exemplaire du « Nouveau Détective ». Faites ce que je dis, pas ce que je fais !

Là, il est déjà 23h, et pour la première fois, j’ai une pointe d’admiration pour François Fillon… Au début du débat je me suis dit : « J’irai jusqu’au bout »… et puis non.

J’ai failli rater le moment où ils ont abordé le thème de la culture… Ah si, si… Bah oui vous avez pas vu, Patrick ? Y'a eu un spot pour le spectacle des Enfoirés pendant la coupure pub !

Il paraît que Nicolas Dupont-Aignan a tenté d’acheter un espace publicitaire… pour malgré tout participer à la soirée,… mais c’était hors de prix. Alors hier soir il est allé sur C8, dans « Touche pas à mon poste »… Et là, je ne vois pas pourquoi on se moquerait de lui,… Les autres ont tous participé à « Une ambition intime » et « Candidat au tableau », tu fous une barbe à Karine Lemarchand, tu lui mets les questions des gamins dans la bouche et c'est Cyril Hanouna ! Et c’est pas fini, ce matin, Nicolas Dupont-Aignant débriefe le débat au Télé-Achat.

Pour conclure sur une note positive, je félicite les Français de s’être infligé trois heures de débats politiques, un lundi soir par amour de leur pays.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.