les journaux de presse quotidienne régionale
les journaux de presse quotidienne régionale © Fotolia

Alors à vous tous qui êtes passionnés d’actu, j’ai un scoop.

Je fais mon coming-out : je suis nulle en info.

Voilà : la politique, l’économie, le chômage, tout ça !

Donc imaginez la panique, quand on m’a proposé de faire ce billet !

C’était un certain Jean-Marc Ayrault qui devait le faire à la base, mais il n’était pas dispo ! Parce qu’apparemment, il se fait relooker par Cristina, la brésilienne de M6, histoire de faire remonter sa côte de popularité.

Mais je ne comprends toujours pas pourquoi on m’a proposé à moi! Je n’ai pas ouvert un journal depuis l’arrêt d’OK Podium en 1996 !

Dès que ça parle info, je me sens comme quand j’étais petite et qu’une scène un peu osée passait dans un film, je tourne la tête un peu gênée et j’attends que ça passe. Et pourtant mon mec me répète: implique-toi dans la vie de ton pays !

Mais c’est injuste : je trie mes ordures, je donne au Téléthon et je vote pour Miss France ! Je suis engagée dans l’avenir de la France !

Donc cette semaine, j’ai pris sur moi et j’ai lu TOUT le journal : la météo, le Sudoku et même les mots croisés -et je bloquais sur colère médiévale en 3 lettres : IRE, bien sûr !

Ca m’a pris 7 heures !

Et vous savez quoi ? Il y a plein de gens pas contents en France ! Apparemment le Président de la République, un certain François… Hollande, les a trop saoulés ! Et du coup ils le chahutent !

En fait, c’est comme si la France c’était une grande cour d’école et que Hollande, c’était l’élève que personne veut prendre dans son équipe au foot et qui finit dans les buts à se faire mitrailler : « Oh nan pas François ! Bon tant pis, on joue à l’élastique, casse toi! Va jouer avec Jean-Marc ! »

La dernière fois que j’ai vu autant d’impopularité, c’était avec Rémi Roussel, notre délégué de classe en 4ème.

On avait pourtant tous voté pour lui, mais il voulait tout le temps arrondir les angles. Et du coup il se faisait toujours critiquer par la même bande d’élèves d’extrême gauche… Ou d’extrême droite, ça dépend de comment on se place dans la classe.

Point de vue moi, ils étaient à droite. Point de vue Mohammed, mon voisin de table, ils étaient d’extrême droite.

D’ailleurs à propos d’école, apparemment, les parents sont moyens contents aussi avec le nouveau rythme!

Je suis désolée, mais moi je pense qu’à la place de faire du djembé ou de la pâte à sel, on devrait inventer une matière qui s’appellerait: le bien vivre ensemble. On y apprendrait aux enfants à respecter l’autre, à faire la différence entre un rom et un meuble, à savoir que haïr l’autre, ce n’est pas une opinion, c’est juste être con mes petits chats. Parce que là, il y a une violence ! A ce rythme-là, y a un mec qui va venir fusiller des gens dans des rédactions de journaux !

- C’est le cas Joséphine, vous avez mal lu le journal ?!

Ok j’ai menti, j’ai payé mon frère de 6 ans pour qu’il m’écrive cette chronique. Non mais les Bretons fans du commandant Cousteau, c’est limite des Bisounours du coup. Ils cassent des flash radars, ils ont cassé des photomatons. Ils n’aiment pas les flashs ces gens-là, et même des parcmètres. Nan mais les gars, y a plus de pièces dans les parcmètres, même les délinquants roms savent ça !

Et là ils vont se rassembler le 30 novembre sur le site du festival des Vieilles Charrues : ils vont chanter ?

« Bonnet rouge, comme des gens pas contents sur des parcmètres brulés ! ». Ou : « Quand on arrive en ville, on bloque la RN12… ». Mais arrêtez-les ! Ca me met en Ire !

Ce jour-là, je préfère aller marcher contre le racisme. Ce sera l’occasion de mettre en pratique mon premier cours de bien vivre ensemble, tiens! J’espère qu’il y aura du monde dans les rangs de la classe… républicaine.

Les liens

Le site de Joséphine Ose!

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.