Le PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, est toujours en garde-à-vue au Japon, où il est soupçonné d’avoir dissimulé au fisc 38 millions d’euros…

Le Japonais est tatillon. Imaginez qu’on fasse pareil en France. Si on devait ouvrir une enquête à chaque fois que des millions disparaissent, on n’aurait pas fini. Y'aurait plus de prisons que de boulangeries ! Le Japonais est pointilleux. En France même les ministres oublient de déclarer des trucs aux impôts. Faut se détendre un peu. C’est eux qui pratiquent le zen, mais c’est chez nous qu’on est plus cool. Puisque les politiques français disent : « Il faut laisser la justice du Japon faire son travail ». Alors que le Japonais est un tantinet maniaque.

Jamais on aurait imaginé que le premier des premiers de cordée dégringolerait comme ça, et au pied du Mont Fuji en plus !

Vous avez déjà vu à quoi ça ressemble leurs jeux-télés aux Japonais ? Vous imaginez ce qu'il peut se passer pendant sa garde-à-vue ? Le type a vendu 10 millions de véhicules dans le monde, tout ça pour finir par dormir dans une espace de la taille d’une place de parking !

Selon la procédure japonaise, Carlos Ghosn a eu droit à un seul coup de fil pour appeler sa famille. Hier, il a donc appelé Pierre Gattaz. Depuis sa retraite dans les îles, Pierre est tombé des nues : il a renversé sa caipirihna sur son short Yves Saint-Laurent. J’ai lu la procédure de la gare-à-vue à la japonaise dans « Les Echos automobile », le journal de Domi ! (Domi qui est sous le choc aussi… on est tous avec toi, gros). Bref, l’article détaille que la conversation de Carlos Ghosn avec son avocat ne peut se faire qu’en Japonais. Dans ce cas-là, le seul truc qu’il te reste à faire, c’est de commander des shashimis !

C’est tout le MEDEF qui est sous le choc : le président a ouvert une cellule psychologique. Déjà qu’en France, les patrons sont mal-aimés, si la justice commence à les traquer à l'étranger qu'est-ce qu'ils vont devenir ? Ils en font jamais des erreurs les Japonais ? Et la deuxième soupe miso de sa dernière commande, à Carlos, elle est où  ?

Vous vous rendez compte ? 22 jours de garde à vue ! C'est des malades ! Si Patrick Balkany avait prévu de visiter le Japon avec Isabelle, je crois qu'ils viennent d'annuler leur voyage !

Pourtant Carlos c'était le Patron Modèle, il avait même accepté de baisser son salaire de 30% à la demande de Bruno Lemaire. Pour obéir à quelqu'un comme Bruno Lemaire, il faut être sacrément discipliné ! Bruno, il dit que Carlos Goshn n’a jamais eu de problème en France. Et on peut lui faire confiance à Bruno. C’est quand même un mec qui a soutenu François Fillon pendant la présidentielle.

Je termine par une pensée aux 50.000 salariés de Renault, qui seront désormais dirigés par Bolloré… Thierry Bolloré. C’est le cousin éloigné de l’autre. C’est le moment d’envoyer son CV à Toyota.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.