D’anciens employés de chez Ricard ont témoigné dans Le Parisien - Aujourd'hui en France : l’entreprise les oblige à boire du pastis au travail pour promouvoir la marque. La directrice de la communication tient à réagir...

Oui, sachez que chez Ricard nous avons un code de déontologie qui protège nos employés. Ce que nous respectons le plus c'est l'éthylique !... L'éthique ! (pardon). Vous n’auriez pas de l’aspirine ? On a eu une petite réunion hier soir… J’ai la tête en vrac avec les cheveux qui poussent à l’intérieur…

Bref. Alors oui c'est vrai qu'il arrive qu'on choisisse les meilleurs commerciaux selon leur résistance à l'alcool. Mais que voulez-vous, ils passent leur temps sur les routes, il vaut mieux qu'on laisse ce boulot à ceux qui sont en état de prendre le volant après 5 ou 6 verres... On a quand même le sens des respon..sa…bilités… (C’est dur ce matin !)

Alors, cette enquête dans ce journal, là… ça crève les yeux. Nous sommes face une manipulation des lobbies de l'eau gazeuse !

Moi j’ai pas voulu répondre aux questions parce c’était des questions diffamatoires d’un pseudo journaliste qui pratique la délation. Léa Salamé, je vous vois avec vos grands airs de procureurs : excusez-moi mais moi aussi j’ai fait des études de droit donc je connais la procédure : ce sont des « allégations individuelles » alors que nous, on joue collectif. Parfaitement !

D’façon après Ségolène Royal je dis ce que je veux, ça passe crème. Alors j’y vais je fonce… Je suis désolée de vous le dire : « il n’y a pas de culture de l’alcool » chez Ricard. C’est comme si vous me disiez qu’il y a une culture de la rondelle chez Perrier. Bam !

De la pure calomnie ! Comme si on mettait la pression à nos employés ! On est chez Ricard, pas chez Heineken ! Pression / Heineken... c'est une blague... Elle avait mieux marché hier soir à l'apéro avec les collègues. Vous êtes coincés… Vous carburez à quoi ? Café ?... alors qu’il est déjà 8h ? De toute façon aujourd'hui le journalisme c'est 1 volume de bobards pour 5 volumes de ragots.

Regardez le chanteur Renaud, 50 ans de Ricard et le gars est en pleine forme, il sort un album !

Nos salariés, ils prennent soin de la santé de l’entreprise, ça vous dérange ? Ca ne marche pas pour toutes les marques… On ne peut pas obliger les employés de Nutella à manger deux pots par jour, on ne peut pas obliger les adhérents de RN à être mis en examen deux fois par an. J'ai un ami qui est représentant chez Durex, ça fait 7 ans qu'il essaie d'avoir un enfant avec sa femme, mais il ne peut pas à cause de son boulot… Alors comme on dit chez nous : « Les patrons boivent, les salariés trinquent ». Allez, j’vous laisse : j’ai un pot de départ volontaire à préparer !

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.