la quête d’identité ne concerne pas que les individus…

Regardez, nous, par exemple. On est des abrutis ou on est la honte de la République ? On est aux ordres de Macron ou on est Radio bolcho ? Je ne comprends plus rien… En plus j’ai un accent belge ! Je vous raconte pas mon week-end… Je suis en pleine quête d’identité…

Comme à La République en Marche ! Depuis samedi, Marlène Schiappa, vous vous êtes tous mis à réfléchir pour définir le parti ! Après un an et demi au pouvoir… 

Mais vous travaillez tellement aussi ! Sept jours sur sept, la tête dans le guidon… vous n’avez même pas encore eu le temps de vous poser cette question basique : « Mais au fait, qui sommes-nous ? » Vous n’avez toujours pas d’identité claire. Remarquez qu’à la base vous n’aviez pas de programme non plus… Quand on regarde la construction d’En Marche, on peut se demander si vous n’avez pas mis la charrue avant les moutons !

Je vous dis tout ça, parce que vous réfléchissez à briguer la présidence du parti. Vous dites en avoir l’ADN… C’est vrai. Vous représentez avec une précision incroyable l'essence même de ce qu'on n’arrive pas à définir dans ce mouvement politique. Donc bientôt ce sera peut-être vous la conductrice du train En Marche, enfin je dis « train » mais si ça se trouve c'est un pédalo ou une trottinette électrique, on ne sait pas puisqu’on ne vous a toujours pas défini… C’est pas évident de vous cerner. Thomas Legrand, ça fait dix-mois qu’il essaye, ça l’a rendu dingue… et voyez le résultat ce matin : il est en ITT !

Pourtant, La République En Marche, c’est simple : c’est avant croire en ses chances. Macron y a tellement cru qu'aujourd'hui, il est Président. Castaner, idem. Et pour vous aussi c'est pareil : depuis que vous avez adhéré, tout vous réussit ! Non vraiment y'a pas à dire, à titre individuel LREM ça fonctionne bien ! C'est quand on parle d'intérêt général que ça coince…

Mais je me demande quand même, Marlène Schiappa : succéder à Christophe Castaner, est-ce que ça ne vous met pas trop la grosse pression ? Lui il était balaise, l’idéologie du mouvement, il avait réussi à la résumer une phrase : « Qui ne saute pas n’est pas… Macron ! »

Apparemment, vous êtes la favorite pour lui succéder : face à vous, vous avez… Jean-Baptiste, non, Laurent… ah non, attendez, ça c’est la fiche pour les ministres qu’on ne connaît toujours pas… L’autre fiche… Face à vous, vous avez : Pierre Person ou Sylvain Maillard ! S’ils viennent dans ce studio, on ne saura pas qui est lequel… faudra faire gaffe… Vous c’est pas pareil, comme vous dites dans le JDD, vous prenez bien la lumière. On est soulagés de l’apprendre, parce que c’est donc vous qui allez pouvoir nous éclairer…

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.