Cher Laurent Ruquier,

On ne se connaît pas, mais je me permets de te tutoyer, parce que t’es tellement présent que j’ai l’impression de vivre avec toi. Te voilà rebaptisé par la presse « le pompier de France 2 », alors que t’es gaulé comme une disquette. C’est flatteur. Avec ton « Emission pour tous », tu viens sauver une tranche horaire, où paraît-il, le public est très volatile. C’est bien la confirmation que France 2 prend le téléspectateur pour un dindon.

Dans ton émission, la seule innovation c’est que Steevy Boulay porte des lunettes. Ca lui évitera peut-être de se mettre systématiquement le doigt dans l’œil. J’imagine que le titre du programme est une version courte de « L’émission pour tous… ceux qui sont pas trop regardants avec ce qu’on fait de leur redevance. »

Alors, Sofia Aram, on est d’accord, le public n’était pas prêt, c’était de l’avant-garde. Mais là, tu fais du neuf avec des vieux. Laurent, on s’est pas compris, on avait dit qu’on ciblait la ménagère de moins de 50 ans, pas sa mère !

Est-ce que tu as vraiment TOUT essayé ? Parce que je ne vois pas comment on peut faire un programme plus ringard : à moins peut-être de le diffuser en noir et blanc et de faire revenir Charlie Oleg.

On pourrait peut-être juste filmer ton émission radio, « On va s’gêner ». C’est exactement pareil, ça coûterait beaucoup moins cher, et tu ne serais plus obligé de te nourrir par sonde entre deux taxis pour gagner du temps.

Laurent, qui trop embrasse mal étreint, mon gros lapin. Mais je sais, tout n’est pas de ta faute… On ne se refait pas, le concept est purement français : tout le monde a un avis sur tout. Et surtout quand on ne lui a pas demandé.

Mais je me passerais bien de l’avis de Bigard, de Christine Bravo ou de Steevy, même s’il retrouve son cerveau qui servait d’implant mammaire à Nabilla (oui elle exigeait de la gelée d’origine organique).

Ceci dit, ton nom restera dans l’histoire des médias, comme en son temps, le mineur russe Stakhanov qui remonta 102 tonnes de charbon en six heures… Oui, tu as inventé le Ruquiérisme, le nouveau stakhanovisme : un concept communiste avec le niveau de financement des Emirats. La rencontre du mineur russe et du prince saoudien.

Autre particularisme franchouillard de ton concept : quand il s’agit des élections législatives, plus de la moitié des Français ne votent pas.

Mais quand il s’agit de se prononcer sur la couleur des cheveux d’Yvette Horner, tout le monde vote, et même plusieurs fois, grâce à des tablettes tactiles.

Parfois, il y a tout de même quelques abstentionnistes, comme l’indique « Télérama », qui a tenu les comptes. A la question : « Auriez-vous envie de voir le spectacle de Dieudonné ? » 113 personnes ont répondu « non », 13 on dit « oui » — il manque 14 votes. Télérama écrit : « certains ont préféré s'enfermer dans les toilettespour jouer à Candy Crush . »

Enfin, pour finir avec une note positive, un si faible taux d’abstention intéresse le Conseil d’Etat qui regarde ton émission pour réformer le système électoral et augmenter le taux de participants au suffrage. Car le vote dépasse largement le public qui se réunit dans ton émission.

Oui, mardi, à la question « Regarderez-vous le deuxième de l’Emission pour tous ? » et bien 500 000 téléspectateurs ont répondu « non »… 3570% de votants, c’est historique.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.