Je vous propose de passer en revue les derniers événements de la semaine, survenus opportunément à la veille du scrutin européen. Vous verrez, c’est souvent des sujets de fond, c’est ça qui est exaltant à la veille d’un grand scrutin.

Et d’abord, tiens, cette mesure prise à Béziers, où le maire d’extrême-droite, Robert Ménard, interdit que l’on sèche son linge aux fenêtres.

Euh… Mais on fait comment alors ? On va chez lui pour utiliser son sèche-linge électrique ?

Bon, il y aura tout de même une dérogation si vous pendez à la fenêtre un drapeau français. Ou alors, un étranger, mais pas un drapeau dans ce cas-là. Si vous pendez un étranger à la fenêtre, vous ne risquez rien.

D’après Robert Ménard, le linge qui pend aux balcons nuit considérablement à l’attrait touristique de la ville. D’après moi, ce qui nuit surtout au tourisme à Béziers, c’est que Ménard soit devenu maire.

Et qui dit tourisme dit économie. Eh oui c’est fou, mais il aura fallu attendre 2014 et l’élection d’un maire apparenté FN pour résoudre la crise économique.

Cela dit, moi j’ai déjà visité Béziers, et dans certains cas, je préfère encore voire un alignement de culottes gainantes qu’une façade toute décrépie. Mais bon, apparemment pour Robert, tant qu’il y a de la gaine, y’a pas de plaisir.

Quand on voit le type de mesures prises par l’extrême-droite au niveau local, je n’ose imaginer le genre de directives européennes qu’ils pourraient inventer. Ce n’est même plus de la capacité de la cuvette des toilettes dont il serait question, mais du PH de l’eau dans la cuvette.

Que pourrait proposer un groupe conséquent de députés européens Front national ? L'interdiction du voile, sur les bateaux amarrés en rade de Brest ; la prohibition du topless à la plage, autant vous dire qu'au Cap d'Agde, on se serre les coudes. (J'ai dit les coudes !).

Si le FN monte en puissance au parlement, j’imagine très plausible une directive sur l’uniformisation des nappes de restaurant : toutes en Vichy. Ah mais ces gens ont du goût.

Le Front National déteste l’Europe. En revanche, se faire élire au parlement pour toucher les émoluments, ça a du bon quand même.

Ensuite, à la veille du scrutin, c’est là que réapparaît Leonarda : elle s’apprête à revenir en Europe par la fenêtre avec un passeport croate. Si j’avais l’esprit mal tourné, je pourrais imaginer que la jeune fille a été engagée comme actrice par le FN pour faire son retour en scène cette semaine. Elle est bien de nouveau dans l’actualité, d’ailleurs les écolos veulent « le retour immédiat de Leonarda ».

Voilà un engagement fort en faveur de la planète. Et pour fermer le chapitre FN, il y a eu aussi cette phrase de Jean-Marie Le Pen sur le virus Ebola qui sévit en Afrique, et qui selon lui pourrait régler les problèmes d'immigration. Il n’a pas complètement tort... Si tous les fachos succombaient de ce virus, l’immigration ne serait plus un problème.

Et puis, tiens, en passant, il y a cette tribune de Nicolas Sarkozy, qui propose une zone économique franco-allemande au sein de la zone économique européenne. Mais là, je ne m’attarderai pas, je n’ai pas bien compris le concept de cette zone franco-allemande. Est-ce que ça signifie une Mercedes achetée, une Twingo offerte ? Je ne sais pas.

Donc pour résumer la semaine :

1) Le linge aux fenêtres

2) Leonarda

3) Les Européennes.

Attention, deux sujets parmi ces trois propositions n’ont aucun intérêt. Le problème c’est que le troisième, tout le monde s’en tamponne.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.