Jean-Yves Le Drian, restez avec nous… Charline Vanhoenacker voudrait profiter de votre présence… Vous voilà enfin m’sieur Le Drian ! Vous nous boudiez ou quoi ? Vous êtes bien le seul ministre de ce gouvernement à ne jamais venir nous voir ! Nous on voit défiler tous vos collègues à longueur de matinale !

De vous à moi : on n’en peut plus de Benjamin Griveaux ! Faut dire que vous, vous êtes souvent à l’étranger, toujours parti à droite à gauche… enfin surtout à droite maintenant !

Alors, m’sieur Le Drian, l’ancien monde,… la pêche ? Ca se passe bien dans la start-up avec les petits nouveaux ? Vous arrivez à checker le back up ? Vous disruptez le process en be to be ? Comment ça se passe ? Je profite que je vous ai sous la main pour vous demander ! Vous vous faites tout discret, là… on ne vous a quasiment pas vu de l'année. Remarquez c'est rassurant, ça nous montre que contrairement à Castaner, vous avez gardé un petit côté socialiste.

Sinon nous pour tout ce qui est politique extérieure, là on est au top… sur France Inter on a la chance d’avoir un contact quotidien avec votre chef de cabinet : Bernard Guetta… Eh, vous êtes vernis. Quand on pense qu'il y a encore pas si longtemps, vous étiez là, tout fébrile, à attendre que le plafond de Solférino s'écroule… puis bim, vous restez Ministre ! Avec Gérard Collomb, vous pouvez dire merci à Macron. D’ailleurs, c'est assez rare de voir des Français de plus de 65 ans remercier Macron, ça mérite d’être souligné !

C’est valorisant votre poste

Alors bien sûr il y a des situations de crise, je n’en doute pas. Mais en cas d'alerte, la procédure est plus simple qu’ailleurs, en trois étapes : appeler le Président, laisser faire le Président, approuver le Président… Quand on a la chance d’avoir un président des affaires étrangères, ce serait bête de ne pas en profiter.

Sinon ça va au gouvernement ? Vous êtes pas trop largué avec tous ces experts en expertise ? Ils ont l’air stressés, tous… Vous pas, vous avez l’habitude, vous êtes tellement détendu que vous arrivez en moonwalk en conseil des ministres.

Sinon bravo, m’sieur Le Drian

Beau boulot. Quand vous étiez ministre de la Défense, avec Hollande, vous avez quintuplé la vente d’armement… Donc maintenant, il y a encore plus de guerres, donc plus de réfugiés. Et qui s’en occupe quand ils arrivent ici ? Gérard Collomb ! C’est vachement bien foutu votre petit numéro de duettistes ! On est fiers de vous m’sieur Le Drian. Parce que l’international, c'est le seul secteur de la France qui se porte bien...

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.