Je me mets à la place des enfants de ministres ce soir. Pour eux, ça ne va pas être simple. Chez les Vallaud-Belkacem, les petits garçons vont recevoir une dinette et les petites filles un établi pour le bricolage . Ca s’arrange pour les adolescents de la famille, heureusement : un cuiseur vapeur pour les neveux et une ponceuse pour les nièces. Chez les Vallaud-Belkacem, on brave les clichés.

D’ailleurs, si les garçons sont vraiment très sages, le 25, ils pourront aller voir « Angélique Marquise des anges. » Oui, parce que les histoires de chiens de traîneaux ça ne les fait plus vraiment rêver… Avant, ils étaient fascinés par Nicolas Vanier, qu’on appelait « L’aventurier » dans tous les journaux. Maintenant Nicolas Vanier, c’est le réalisateur de « Belle et Sébastien » version moderne… Et c’est un petit peu comme si Bernard Lavilliers faisait un album de reprises d’Adamo, mais qu’il confie l’orchestration à André Rieu… Ca brise le mythe… et éventuellement autre chose…

Arnaud Montebourg, lui, il a incité les Français à « voter pour le made in France avec leur carte bleue »…

Les magasins « La grande récré » ont inauguré un rayon avec des jouets fabriqués dans l’Hexagone. Attention, la barre est placée très, très haut : l’enseigne espère vendre 6% de made in France contre 5% l’an dernier. C’est ambitieux : 6% c’est aussi le taux de poulet de Bresse contenu dans un Mac Nuggets.

Là où la France ruine un marché du jouet concurrent, c’est en Allemagne, le berceau des Playmobil. Dans l’Hexagone, Playmobil enregistre une chute des ventes depuis que Bernard Thibault a quitté la CGT. Une baisse confirmée par le retrait de la vie politique de Nicolas Hulot et Dominique Voynet. Un gros coup dur pour l’image de Playmobil qui ne peut plus compter désormais que sur Mireille Mathieu comme ambassadrice de la marque.

Au pied du sapin, les enfants d’Arnaud Montebourg trouveront des petit chevaux en bois (et oui, ce sont les seuls qui ne sont pas taxés, qui ne finiront pas en lasagne et qui n’ont pas été shootés par Sanofi.) Chez les Montebourg, les enfants recevront aussi une Sophie la Girafe, la girafe qui couine quand on appuie dessus…

Joyeux Noël Félix…

Une chance pour les petits Montebourg, la France reste tout de même leader du tracteur à pédales. Et ça, c’est magique quand papa a une maison de campagne.

Il va de soi que NKM va offrir à ses enfants un abonnement RATP pour qu’eux aussi puissent faire de merveilleuses rencontres dans le métro. Mais il y a des familles où ce sera beaucoup moins évident. Chez Vincent Peillon, les enfants de la famille se doivent de donner l’exemple à l’école, et au vu des diverses activités péri-scolaires, la liste des cadeaux est périlleuse : quand le prof de judo est absent, les enfants ont cours de cuisine. Ca fait deux mois que Madame Peillon est en quête d’un kimono en toile cirée.

Enfin, François Hollande a déjà organisé le Noël des enfants à l’Elysée. Il avait invité les gamins de la famille Le Drian, qui avaient commandé des maquettes d’avion. Mais tonton Jean-Yves a remballé la commande à son retour du Brésil. Et quand le petit neveu a demandé « Il est où l’avion ? » il a reçu une gifle de François Hollande qui depuis ce week-end a perdu le goût de faire de l’esprit. Ce qui finalement est positif, puisqu’en cette fin d’année, il a au moins réussi à inverser la courbe du sens de l’humour.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.