Michel-Edouard Leclerc est l'invité de Léa Salamé à 7h50. Nous accueillons une cliente fidèle de ses supermarchés...

M’sieur Leclerc, je ne pensais pas dire ça un jour, mais vous nous faites un bien fou ! Le supermarché, c’est ma sortie de la semaine ! C’est ma balade en forêt, c’est mon horizon ! Avouez que le supermarché c’est le dernier lieu du “vivre ensemble”. Michel-Edouard, vous êtes le dernier bastion qui protège la liberté des citoyens français ! 

Faut dire que 9000 mètres carrés avec du Jean-Jacques Goldman dans les oreilles : c’est le paradis qui me fait oublier l’enfer de mon 30 m2, celui où je mets du vieux pain sur mon balcon. 

Le supermarché c’est le dernier lieu de vie ! (Si on excepte le rayon boucherie, évidemment). Mais avant, aller faire ses courses était une corvée, alors qu'aujourd'hui dans les familles, on se dispute pour savoir qui aura la chance d’aller au supermarché ! Ah le rayon fruits et légumes, c'est ma bouffée d'oxygène ! Maintenant quand je viens chez vous je prends mon temps. L'autre fois j'ai passé quarante-cinq minutes à hésiter entre le papier-toilette parfumé vanille et celui parfumé à la lavande. D'ailleurs vous avez un avis vous, Michel-Edouard ? Vous aussi vous achetez du PQ, vous avez bien un avis ! Si, en plus vous connaissez le responsable du rayon ! Notez il est peut-être en burn-out, si à chaque fois que Jean Castex prend la parole il doit refaire des stocks… 

Michel-Edouard, on vous doit tellement ! C'est grâce à vous si mes toilettes sentent la fraîcheur des pins, si mon mari s'endort après trois Pastis, et si je peux faire du chantage au Kinder à mes petits neveux... Vous êtes le St-Patron de la lessive en capsule, le messie du paquet de coquillettes, le Dieu du jambon Serrano dix tranches plus une gratuite par achat de deux paquets de 100 grammes dans la limite des stocks disponibles ! Le Père spirituel de la grande distribution venu pour faire expier nos cartes bleues par la bénédiction du paiement sans contact ! Chez vous, dès qu’on met une pièce dans le caddie, c’est parti pour des heures de divertissement : la semaine dernière j'ai surpris des gens qui prenaient l'apéro au rayon alcool, ils avaient ouvert des bières et deux paquets de Curly ! Après ils se sont retrouvés au rayon Hifi, y’avait un CD de David Guetta qui tournait en boucle, ils ont commencé à danser ! Moi grâce à vous, « je positive » ! Ah mince, c'est pas vous ça, c'est la concurrence... Pardon, la boulette... 

Léa, vous auriez pu en profiter pour soutirer des infos ! Bah c'est Michel-Edouard Leclerc en personne ! Laissez-moi faire : Michel-Edouard, dites-nous quand aura lieu la prochaine opération de promo sur le Nutella ! Moi les promos ça me fait rêver ! Comme je stocke des conserves à fond depuis un an, quand je vois un lot de boites de petits pois, j’vous jure, ça me fout les poils ! Après quand je range mon chariot et que je récupère ma pièce, je me sens triste : il faut rentrer chez soi et patienter jusqu’à la prochaine fois. 

L'équipe
Thèmes associés