J’ai failli jamais arriver ! Je viens de croiser Sophia Aram dans le couloir, elle a essayé de m'immobiliser au sol avec une clé de bras. Vous êtes tarés les bolchéviques, sérieux ! Bon. Soit…

Salut les gauchiasses ! Alors ? On invite mes copines maintenant ? Ca va ma poulette ? J’espère que t’as pas trop ébranlé la pensée dominante… C’est qu’il est fragile le bobos d’Inter ! Regarde-les, les mâles alpha de la matinale, là, ils sont tout penauds ! Hé ! Ca vous change du ronron victimaire habituel ! Excusez-nous si on n’a pas envie d'être assimilées au troupeau des chouineuses frigides qui hurlent pour une malheureuse main au cul ! Me too, me too… Ces stalino-féministes sont hystériques ! HY-STE-RIQUES !

Tiens, moi la semaine dernière, je rentrais en métro, il était 23h. Personne sur le quai. D'un coup derrière moi, j'entends trois hommes qui me sifflent. C’est plutôt flatteur ! Alors, bien entendu je me retourne, pour engager le jeu de la séduction… Et bien croyez-moi ou pas, mais les mecs sont partis en courant ! On en est là, on a fini par faire peur aux hommes ! Vous voulez vraiment vivre dans un monde où ce pauvre Richard Ferrand est obligé de s'excuser de ne pas être une dame ? Oui, je secoue vos certitudes, je suis désôôôlée ! Si on commence à s'offusquer à chaque fois qu’un de vos collègues vous envoie par mail une photo de son pénis, on n’a pas fini ! (Non, je parle pas de Finkie… )

Oui, alors vous invitez une jeune femme pour parler féminisme, patati-patata, OK, très bien, parfait, c’est votre droit ! Mais à ce moment-là je POSE la question : pourquoi ne pas m’inviter moi ? Ya une date de péremption quand on est une femme c’est ça ? Jveux dire moi ça fait 30 ans que chuis une réac intellectuelle alors PARDON ! Je dirais : faites-vous la main sur des invités comme Eugénie Bastié, et puis quand vous serez prêts, vous m'inviterez ! Mais entrainez-vous encore un peu, alors moi je vous le dis ! Moi le jour où je suis invitée je vous le saccage votre sanctuaire de la bien-pensance là. Ca va être une boucherie ! J'arrache le papier peint avec les dents je fais un carnage !

N’est-ce pas Corinne ? Hé ho, j’te cause, Léa Salamé ! Ca percute pas ce matin, c’est mou, qu’est-ce qui se passe ? Les Anglais ont débarqué ou quoi ? Vous voyez que l’écart de salaire c’est normal : une semaine sur quatre, on peut pas être rentables, on a nos ragnoutes !

C’est pour ça qu’elle va pas assez loin la petite Eugénie. Et c’est normal : vous n'imaginez pas le temps que ça prend, quand on est une femme, d'écumer les plateaux télés pour expliquer que la place des femmes, c’est à la maison… Laissez-moi au moins finir mes phrases ! Hein ? Comment ça c’est l’heure du journal ? C’est l’heure de la propagande islamo-gauchiste OUI ! Allez, salut les tocards !

Légende du visuel principal:
Charline Vanhoenacker en Elisabeth Levy © Radio France / capture d'écran
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.