D’après le magazine « L’Express », Laurent Wauquiez veut développer l’écologie de droite…

Laurent Wauquiez écolo ! Qu’est-ce qui lui arrive, il s’est acheté un vélo ? C’est ce que je me suis dit en voyant le titre de l’article… et puis je l’ai lu et oui il entend développer une écologie politique de droite… Ca devait arriver ! Quand tu t’es fait piquer ton programme par Macron, et que tu t’inspires déjà du FN, il reste plus qu’à aller gratter chez Europe Ecologie les Verts pour trouver des idées… Il n’y a vraiment que chez Mélenchon qu’il n’ira rien piquer… excepté sa recette de quinoa.

Il faut dire que jusqu'à présent l'écologie, dans la tête des Républicains, c'était un truc de hippie qui ne rapportait pas un rond. Mais aujourd'hui c'est devenu un truc de hippie qui peut rapporter des millions, donc ça y est, la droite peut s'en emparer.

Ca va être intéressant à observer cette conversion, surtout quand Wauquiez va se faire des dreadlocks poivre et sel pour gagner en crédibilité… Il est comme ça Lolo, un jour son mentor c'est Sarkozy et le lendemain, c'est Noël Mamère. Donc ne soyez pas surpris si lors d’un concert de reggae, vous croisez des types avec le pull noué sur les épaules, c'est des jeunes avec Wauquiez… Il paraît que Claude Guéant s’est mis au didgeridoo et alors… quand vous allez voir arriver Rachida Dati en sarouel, vous allez comprendre, l’écologie de droite. Là-dessus Wauquiez il peut rassembler, s’il les fait tous s'asseoir en tailleur pendant un séminaire et qu’il dit : « Bon les gars si je vous ai réunis aujourd'hui c'est pour qu'on se fume un petit pétard et qu'on ouvre nos chakras. Nadine, pose ce téléphone, arrête de tweeter sinon ça permet pas de fusionner nos énergies ! »

Ensuite, une écologie de droite, est-elle réalisable ? Oui, on connaît des cas. Quand Trump veut mettre des panneaux solaires sur son mur entre les Etats-Unis et le Mexique, c'est de l'écologie de droite. C'est même un type qui réussit à transformer le racisme en énergie, alors ! Il y en a beaucoup d'autres des concepts comme ça à inventer : raccompagner la pollution hors des frontières, les niches fiscales construites en écomatériaux, empêcher les chômeurs de respirer pour limiter le dégagement de CO2, placer des éoliennes à l'assemblée à la place des assistants parlementaires... 

Voilà ce qu’on pouvait dire sur la conversion écologique de Laurent Wauquiez. En revanche, prévenez-moi un peu en amont quand José Bové voudra devenir trader, parce qu’on perd un peu tous nos repères en ce moment…

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
(ré)écouter Le Billet de Charline Vanhœnacker Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.