Face au variant anglais, la Belgique a décidé de fermer ses frontières et interdit les voyages « non essentiels »…

Quand je pense au temps qu’on a passé et au bordel que ça a été les négociations sur le Brexit… et en Belgique hop, du jour au lendemain, on ferme les frontières ! C’est facile chez nous, vu la taille du pays… y’a 300 mètres de frontière. Mais les voyages sont interdits. Alors que jusqu’à la semaine dernière, beaucoup de Belges en profitaient encore pour aller passer un petit week-end dans le sud… vers Maubeuge ou Roubaix.  

Pour tous les Belges qui voulaient visiter la France afin de connaitre les joies du couvre-feu, désolé mais c'est foutu. Les Belges sont enfermés dans leur pays. Vous n’avez pas l’air de réaliser, mais pour vous faire une idée, là on est coincés dans un film des frères Dardenne. On va créer notre petit variant belge, entre nous… Enfin… cela dit vu le temps qu’on met à former un gouvernement, on a le temps de le voir arriver le variant belge... On a quand même un avantage par rapport aux autres pays c'est qu'en Belgique si t'es Wallon et que tu veux être complètement dépaysé, tu vas en Flandre. 

Pour moi qui vit en France, je peux rentrer chez moi mais il faut présenter à chaque voyage un double test PCR au départ et à l’arrivée. Si je rentre le week-end, ça va me faire huit tests PCR par mois : dans mes narines tu vas pouvoir faire passer le Thalys à un moment !  

Fermer les frontières de la Belgique… Bruxelles, le cœur de l’Europe ! Ce virus c’est un putain de facho ! Plus de spectacles, plus de fêtes, oui mais des frontières… Et si cet état devait durer… jusqu’à l’année prochaine, par exemple… 2022… L’extrême-droite elle arrive au pouvoir, elle n’a plus rien à faire, tout est déjà en place ! Si tout reste en l’état, pour Marine Le Pen, tout le boulot est déjà plié. Remarquez, elle pourra profiter de tout ce temps gagné pour réfléchir à un programme politique... 

La preuve que ce virus est facho c'est qu'il a même sympathisé avec Jean-Marie Le Pen. Il est entré dans son organisme, il a scruté partout, il l’a titillé et il s’est dit : « Non mais lui je vais le laisser tranquille, lui, on s’entend bien, il est sympa, on a plein de points communs. » Pas tous les virus auraient réagi comme ça, c’est virus d’extrême-droite… 

Je tiens à m'excuser auprès de ceux qui m’écrivent régulièrement pour me dire : « rentre dans ton pays »… je serai en France, mercredi, au moment où la Belgique va fermer ses frontières. Donc c’est plus simple si je reste ici à faire mes petites chroniques, j’ai que ça à faire en ce moment !

Les pays c'est comme les moules, quand ils se referment dans leur coquille, c'est jamais bon signe. (C'est un proverbe belge que je viens d'inventer…) 

L'équipe
Thèmes associés