Ça commence à gueuler sévère du coté de la CGT-Djihad : les combattants sont confrontés à des réductions drastiques de salaire. On assiste à une uberisation du Djihad.

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.