Caddie smarpthone
Caddie smarpthone © Yoo Jaechang/TongRo Images/Corbis

Ca ira mieux quand je vous aurai parlé du smartphone d’Amazon.

Je voulais revenir ce matin sur son lancement parce que je ne suis pas certaine qu’on ait pris toute la mesure de cette information. Avec ce smartphone, Amazon se glisse dans votre poche. Il s’appelle le « Fire phone » et contrairement à ce que son nom indique, il ne sert pas qu’à appeler les pompiers en cas d’incendie.

Vous connaissez le géant américain de l’e-commerce, il est plutôt du genre à vouloir le beurre, l’argent du beurre et le cul de la crémière livrés en 24h.

Donc à y regarder de plus près, Amazon ne nous propose pas un véritable téléphone, non, il nous propose un caddie à glisser dans la poche.

Amazon a bien compris que le smartphone était la nouvelle plate-forme d'achat. Il va donc nous vendre un appareil hors de prix pour que l’on puisse acheter d’autres appareils… hors de prix.

Je rappelle que le site ne vend pas que des livres, il vend à peu près tout et n’importe quoi, oui mais ce n’importe quoi, on nous le livre en 24 heures ! D’ailleurs, moi, je suis plutôt contente de pouvoir désormais acheter un peu de tout sur Amazon. Mes voisins pensent que je lis énormément, alors que j'achète des chaussures de façon compulsive.

Amazon a même acheté un site spécialisé dans les couches culottes. Il leur reste donc à investir dans les pompes funèbres et la boucle sera bouclée. L’entreprise américaine contrôlera non seulement toute la chaîne de la consommation, mais il contrôlera aussi le cycle de la vie…

Pour l’instant, ça reste encore l’un des grands acteurs du livre et du livre numérique. Désormais, chacun peut publier son livre et les liseuses permettent d'emporter sur soi plusieurs milliers d’ouvrages. Vivement qu'ils inventent le livre électronique qui s'écrit et qui se lit de façon autonome.

Avant, entre le livre et son lecteur, il y avait un libraire à qui on faisait confiance et qui nous conseillait suivant nos goûts. Désormais, entre le livre et son lecteur il y a un intérimaire qui marche vingt bornes par jour dans un hangar et pour qui un livre est avant tout… un code barre. La seule culture que véhicule Amazon, c'est donc celle du travail : environ 35h par jour. Amazon se diversifie aussi dans les modes de livraison. Ils ont déjà essayé de livrer des colis avec un drone, mais l’autorité fédérale américaine a refusé poliment.

Il faut dire que le premier essai fut décevant : une pizza a bien été livrée, mais à l’envers. Et 24 heures après.

Aussi, un partenariat a été conclu avec la CIA concernant toutes les données utilisateurs stockées dans le « Cloud » d’Amazon. Donc si vous voulez achetez un DVD de pilotage d’avion de ligne ET une couscoussière, je vous conseille de bien réfléchir avant de cliquer.

Mais Amazon travaille la rapidité : un simple coup d’œil sur le « Fire phone » suffira à effectuer l’achat, avant d’être livré en à peine 2 heures. A mon avis, le prochain produit que va lancer Amazon, c’est un prêt à la consommation.

Alors, on pourra tout acheter, tout, d’un simple regard et sans bouger de son canapé : « Je n’ai besoin de personne en smartphone Amazon » !

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.