Avec l'envoi de CRS pour empêcher les associations de distribuer de l'eau aux migrants, Charline commence à comprendre la politique du oui, et en même temps non d'Emmanuel Macron.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.