Gérald Darmanin est ministre et désormais maire de Tourcoing. Et il annonce : « Je veux peser »…

On devrait tous prendre exemple, Nicolas. C’est comme ça qu’on réussit dans la vie. Il assume le cumul des mandats et il le fait savoir : « Je veux peser ». Parce qu’il a conscience de sa valeur : il sait qu'il fait partie des trois dernières personnes autour du Président qui s'y connaissent en politique avec Jean-Yves Le Drian et Nemo.

Quand Darmanin veut un truc, il le formule et il l’obtient. Il veut des économies dans le budget de l’Etat ? C’est OK. Il veut cumuler les mandats ? C’est Ok. Il veut la place d’Edouard Philippe ? Mmmmmh… C’est presque Ok. C’est bête, si c’est lui qui avait demandé des tests et des surblouses au mois de mars… Soit.

Darmanin, lui il peut dire en une du JDD « Je veux peser » et être pris au sérieux. Attention, tout le monde ne peut pas le faire. Ca marche moins bien si c’est Franck Riester qui le dit, ça, « Je veux peser »… Riester il a été élu à Coulommiers, mais il n’a pas osé demander à Macron pour cumuler. Et pourtant vu le temps que lui prend son job de Ministre, s’il y en a un qui aurait pu être Maire en même temps, voire livreur Deliveroo le soir, c’est Riester. Il enfourche le tigre et il part livrer des sushis.

Alors pourquoi ça marche avec Gégé ? Parce qu’il n’a pas honte de son ambition. Son chemin est tout tracé, il n'a qu'à suivre les rayures des canines laissées par Macron et Sarkozy sur le parquet de Bercy. Darmanin se sent en position de cumuler. Et ça, ça doit rendre jaloux tous les autres ministres, qui se disent : « Donc apparemment on a pas supprimé tous les régimes spéciaux. Il en reste... »

Parce qu’en plus il a eu l'accord du Président ET du Premier Ministre. Il arrive à mettre d’accord Macron et Edouard Philippe. Le mec a la baraka parce qu’il la provoque ! Il éclate tous les scores ! Même lors de son élection à Tourcoing, il a fait 74,5 % !... Ah pardon, c'est le chiffre de l'abstention dans sa ville, ça... Bon beh on s'en fout c'est un record quand même ! Il est efficace ET on est en temps de crise : donc c’est le moment de créer l’opportunité. Notez bien ça aussi : être un winner c'est transformer les problèmes collectifs en réussite personnelle.

Pour être maire ET ministre, il sait qu’il enfreint la règle, mais il dit : « Non mais ne vous inquiétez pas, c'est temporaire ». Lui, s’il est contrôlé à 200 kilomètre heure sur l’autoroute, il dira aux policiers : « Je sais que c’est limité à 130, mais avouez que ça va moins vite. » D’ailleurs là, il est déjà en train de faire des allers-retours entre Paris et Tourcoing… et Paris-Tourcoing c’est à plus de 100 kilomètres. Notez-le ça aussi ça, ça pourrait vous servir, avec le lundi de Pentecôte qui arrive. « Nan mais c’est temporaire, m’sieur l’agent, je reviens à Paris lundi soir ! »

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.