La visite en France du président chinois Xi Jinping a débuté hier soir, elle durera trois jours. Le Tibet et les Droits de l’homme seront au centre des négociations avec Paris.

Mais non, je déconne ! Oh ça va, hein, c’est bientôt le 1er avril… Mais attention. Parce que quand je repense aux précédentes visites de chefs d’état pour motifs économiques, celles de Khadafi, Ben Ali, ou Bachar al Assad… ça ne leur a pas toujours porté bonheur : je serai Xi Jinping, je ferais un petit peu gaffe quand même...

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.