Manuel Valls est candidat à la mairie de Barcelone… Voici celle qui est apparue avec lui en Une de Paris-Match, sa compagne, Susana…

Je suis tellement soulagée que Manuel il est candidat à Barcelona… Je n’avais pas du tout envie d’aller vivre à Evry ! Every, non ! Il n’y a pas assez de blancos… A la limite, la ville d’Evry, on pourrait la jumeler avec Barcelone… Jumeler les villes ça se fait… C’est le jumelage.

Ah ! Mi carino ! Manuel et moi, ça a été si vite… Je lui ai donné mon 06, il m’a donné son 49.3… Et là je lui ai dit : « Manuel, tu es mon Hidalgo ! » NOOOOON, pas Hidalgo, il m’a dit,… Bon, là je n’ai pas compris… Soit.

Alors, Señor Demorand, je sais que vous êtes tristes… Je vous arrache un de vos plus grands hommes politiques. Le Clémenceau moderne…  Rrrrr ! El tigre ! Vous nous avez pris Picasso, on vous prend Manouel ! Aie… Il va laisser un grand vide à l'Assemblée. Mais ça vous êtes déjà habitués, parce que son siège, il l’a déjà laissé vide depuis six mois ! Alors il a des opposants qui l’ennuient avec ça, « La France en Chemise »…

La France INSOUMISE…

Ah, si, vale ! Toute façon vu ce qu'il gagne à l'Assemblée, je vois pas pourquoi il irait... Vous arrivez à vivre avec six mille euros par mois vous ?

Je sais que vous êtes tristes mais ne vous laissez pas abattre, pensez à toutes ces grandes choses qu'il a apportées à la France… Moi je trouve que c’est bien qu’un Français il gagne en Espagne ! Manuel il va venger tous vos joueurs de tennis qui se sont fait massacrer par Rafael Nadal à Roland Garros !

El Guapo. Il est tout excité de s’installer ici, on dirait un étudiant en Erasmus ! Il est fougueux ! Depuis qu’il est passé du violon à la guitare sèche, c’est plus du tout le même tempo ! Mais je ne peux pas tout dire… parce que je sais que c'est une star chez vous ! On était en OUNE dé Paris-Match ! On a fait le BOUZZ à Paris –Match, le BOUZZ !

Le « buzz », oui…

Moi je comprends pourquoi vous l'aimez autant. Il m'a tout raconté ! Déjà j'étais en admiration quand il m'a dit qu'il était le Premier Ministre le plus aimé de la 5ème répoublique. Vous savez ici c’est la bataille entre Catalans, Castillans / Barcelona y Madrid… Nous n’avons surtout pas besoin de quelqu’un de clivant. On a besoin d’un Manuel, de quelqu’un capable de fé-dé-rer ! Manuel, fédérer, c’est sa voccaciòn !

Ah que soy feliz ! ça y est tout est prêt ! On n’attend plus que le parachute de 600 mètres carrés qu'on a loué pour le déménagement… Et de toute façon, s'il perd à la mairie de Barcelone, il m’a promis, il essaiera ailleurs : Texas, Laponie, Chile… no importa, il m'emmène, il a promis. Et moi quand on me fait une promesse on la tient ! Y'a pas écrit "Benoit HAMON" ici !

Légende du visuel principal:
Charline Vanhoenacker en Susana Gallardo © Radio France / capture d'écran
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.