La boutique de l’Elysée fête un d’existence, et un chiffre d’affaires de 100.000 euros au profit de la rénovation du palais présidentiel…

Un mug avec le portrait de Macron, 24 euros 90 ! Est-ce que si on le casse il y a atteinte à l’image du président ? L'affiche avec la photo officielle du chef de l’Etat, 9 euros 90… livré avec un mode d’emploi pour l’accrocher dans le bon sens. Nico en a mis un dans ses waters, c’est du plus effet !

Il est fort n'empêche ce Macron. Sous Hollande le seul goodies que l'Elysée a réussi à refourguer, c'est le livre de Valérie Trierweiler ! Alors qu’ici, on a aussi des aimants : des magnets "Présidence de la République"... A défaut de pouvoir mettre des trucs dans le frigo l'Elysée nous propose de mettre des trucs SUR le frigo. Pour les plus nantis, la boutique propose trois bracelets plaqués or, dont chacun évoque les valeurs de la République. Le bracelet Egalité à 250 euros… mauvaise nouvelle il est épuisé… La boutique de l’Elysée, c'est comme un Apple store, à part que là y'a pas d'objet connectés… C'est plutôt des objets… déconnectés.

On trouve aussi les lunettes de soleil de l'Elysée à 129 euros. Avec leurs verres qui ne laissent rien passer. Pas plus les rayons UV que les revendications des gilets jaunes. Très efficace. On sent que ça a été réfléchi, « designé », parce que la boutique aurait pu se contenter de produits du type « nos régions ont du talent » : rillettes du Mans, les bêtises de Cambrai, les Mutuelles de Bretagne… Sur le site il y a aussi une section enfant pour donner aux plus jeunes le sens du patriotisme : on y trouve la peluche Nemo à l'effigie du chien du Président. 100 euros la peluche... Il faut la mériter. Je rappelle que Nemo a été offert au président. C'est à dire que le faux Nemo en peluche vaut 100 balles de plus que l’original. C’est fort ! Et toujours pas de peluche de Benalla...

On aimerait bien sûr voir d’autres articles à vendre dans cette boutique : des homards gonflables pour jouer dans la piscine, un Tshirt « Paye ta retraite », un Tshirt « Qu’ils aillent manifester en Pologne ». Et bien sûr le Tshirt « Si tu travailles tu pourras t’acheter un costume ».

Enfin, au rayon "maison" on trouve un coffret de trois bougies parfumées à 39 euros 90. Même pas 40 euros pour connaitre l'odeur du capitalisme, c'est carrément donné !

Début novembre, tous ces « goodies » seront désormais en vente dans un grand magasin parisien : vu que ça ne marche pas terrible avec les Français, autant essayer de refourguer la camelote aux touristes.

Pour les citoyens engagés, je rappelle qu’il existe la contre-boutique enlysee.fr dont les bénéfices sont reversés aux associations qui recueillent les réfugiés.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.