Je voudrais revenir sur une information parue hier, parce que je pense qu’on ne s’est pas bien rendu compte de sa portée. C’est une petite révolution qui nous attend fin septembre : dans toutes les écoles publiques, une charte de morale laïque sera affichée.

une charte de la laïcité dans les écoles fin septembre
une charte de la laïcité dans les écoles fin septembre © reuters

Quelle audace, non ? Non seulement c’est original, mais en plus ça fait avancer le shmilblick ! La charte de la laïcité, une sorte de pendant aux dix commandements, comme pour combler le vide dans lequel se noient les libres penseurs. Ils n’ont pas de Dieu, ils n’ont pas de rocher, de repère auquel s’accrocher. Pour éviter cela, on va accrocher une charte au mur, comme un phare, une liste de repères moraux.

Alors il faut trouver l’endroit pour accrocher cette bible du savoir vivre ensemble. Près d’un lieu très fréquenté : les toilettes, par exemple. Pas pour se torcher avec, non, c’est un lieu de passage, on y a le loisir de passer un moment d’intimité et de concentration, et sur cette charte on en profitera pour écrire : « Tu ne feras point pipi à côté de la cuvette. »

Ah pardon, si vous me trouvez triviale ce matin, mais c’est une préoccupation universelle. J’ai lu dans « Libération », qu’en Chine, dans la commune de Shinzu, éclabousser la cuvette sera passible d’une amende de 12 euros. Ce qui présuppose la présence de fonctionnaires au petit coin pour constater l’infraction et verbaliser. Bref, une mesure assortie d’une annonce aussi fracassante que celle sur la charte de la laïcité…

- Mais une charte de la laïcité, c'est une idée plus noble, ça ne vous convainc pas ?

Ah si, détrompez-vous ! Je trouve ça formidable… Quel progrès ! Vincent Peillon a tenu plus de six mois sans faire de boulette, de « couac » pour employer le terme officiel. Quelle marge de progression en un an, tout de même !

Ca sent que ça a été travaillé en équipe. Je vois le tableau : « Bon, Vincent, mon gros lapin, la rentrée c’est ton moment. Toute la presse va te tomber dessus, faut pas se louper cette fois-ci. Alors on t’a trouvé une annonce à faire, un truc standard, gentillet, pour donner du biscuit aux médias : une « Charte de la laïcité. » Avec ça, tu prends pas de risques. Tu fais gaffe quand même, en France, laïcité c’est un référent direct à l’islam, que veux-tu c’est l’usage qui fait loi… Tu démines bien, et ta charte elle va passer comme dans du beurre. »

Vincent Peillon, il a dû se dire quand même à un moment, que la charte c’est un petit peu léger comme annonce. Mais enfin, la veille, il avait vu Jean-Marc Ayrault au 20h de France 2 qui n’a fait aucune annonce, et c’est le premier de la classe tout de même !

Alors bon, avec la charte, on n’est pas sans rien : 55.000 établissements publics, sans compter le jour où le ministre de l’Education ira accrocher la première charte, ça fera de bien belles images d’un affichage républicain ! Avec un clou républicain et un cadre républicain ! Vive la France, vive la laïcité !

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.