Des citoyens brésiliens présentent leurs excuses à Brigitte Macron, après l’insulte que Jaïr Bolsonaro a proférée à son égard sur les réseaux sociaux…

Insulte, insulte… les gens ne comprennent rien à l’humour d’extrême-droite ! Enfin… Ce mouvement a été lancé par l’écrivain à succès Paulo Coelho, qui a posté une vidéo où il présente ses excuses à la Première dame pour les propos humiliants de son président. Imaginez que soit l’inverse : un président français insulte madame Bolsonaro… un célèbre écrivain présente ses excuses au nom du peuple français et c’est Yann Moix qui s’y colle…

Si tous les citoyens qui ont un président grossier, misogyne, et raciste devaient s’excuser… imaginez le boulot des Américains ! Sauf que Bolsonaro est encore plus raciste que Trump, plus homophobe que Trump et plus sexiste que Trump. Donc j'espère qu'il est moins bon au golf, sinon on va complètement oublier Donald.

Ce qui est particulièrement inquiétant c'est que si les citoyens de différents pays commencent à s'excuser entre eux, ça veut dire qu'on va peut-être devoir présenter nos excuses aux Espagnols pour leur avoir refourgué Valls.

Pour rappel, Bolsonaro s’est moqué du physique de notre première dame. Manquerait plus qu’il dise que Brigitte est une feignasse ou une gauloise réfractaire ! (Oui parce que, attention, quand on se paie la tête des gens, il faut bien s’assurer qu’on le fait à l’intérieur de ses frontières et là ça passe mieux.)

Même le Ministre de l'Education brésilien a traité Macron de « crétin » sur Twitter. Non mais franchement, imagine-t-on Jean-Michel Blanquer insulter un chef d'Etat étranger ? Non. Déjà parce qu'il est trop occupé à se faire insulter lui-même par les profs.

Mais bref, si le Président devait prendre une décision radicale envers  Bolsonaro, je propose tout simplement qu’on menace de lui renvoyer Cristina Cordula.

Finalement le président brésilien a déclaré que si Macron présentait des excuses, il voulait bien accepter l'aide du G7 pour l’Amazonie. Apparemment chez Bolsonaro, sa fierté est plus importante que la forêt amazonienne. J'espère que sa fierté est capable d'absorber une grande quantité de CO2 dans ce cas-là. D’ailleurs, le seul mérite du président brésilien c’est de faire passer Emmanuel Macron pour Manu Chao…

Enfin. On avait l'impression que Neymar était cher, mais c'était rien comparé à ce que va nous coûter Bolsonaro !

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.