Yann Moix a admis avoir dessiné des croquis antisémites et écrit des textes révisionnistes dans sa jeunesse. Nous accueillons son fan club. Voici le président et la vice-présidente…

Bonjour, je m’appelle Adolf Meurice

Moi je m’appelle Eva Braunounacker 

Pour nous, il existe deux génies de la littérature française… 

Yann Moix et Louis Ferdinand Céline

Mais chez Yann, nous apprécions tout particulièrement ses dessins. Ils sont wunderbar !

Il est doué en portrait. Il réussit très bien les nez.

Il a toujours eu un véritable sens artistique !

Oui, déjà en primaire il dessinait des croix gammées sur les bancs de l'école…

Arh ! Il dessinait… à main levée ! Ha… ha...ha ! 

On aime beaucoup le rire.

Alors, bien sûr, Yann a commis quelques erreurs de jeunesse...

Mais bon, qui n'a jamais essayé de défenestrer son petit frère ?

Qui n’a pas tenté un jour de lui mettre la tête dans la cuvette des toilettes ?

POUR LE FAIRE PARLER !!!

Du calme, Eva, du calme…

De toute façon, tout est de la faute de son frère !

Quel traitre celui-là !

Un vrai collabo !

Et nous, on n’aime pas trop ça les collabos !

Ah non ! Pas de ça chez nous ! De toute façon on n’habite pas ici…

Bien sûr que non, on vit en Argentine… Ha… ha… ha !

Vive la gaudriole !

Bref, évitons de faire un mauvais procès à Yann Moix

Oui, parce que… peut-être que demain, on va apprendre qu’à 20 ans, Dominique Seux était Trotskyste !

Et que Léa Salamé écrivait pour la revue de scientologie !

Et Askolovitch ? Il n’est pas là Askolovitch ? IL SE CACHE ??

Calme toi mon chéri. On est là pour défendre Yann…

Oui. D’ailleurs nous avons beaucoup aimé Podium

« Alexandrie Alexandra j’ai de la peine et toi tu meurs de froid tougoudou »

Mais notre film préféré c’est « Cinéman », un chef d’œuvre !

Oui les deux spectateurs qui l’ont vu, c’est nous !

Mais ça ne l’a jamais empêché de critiquer les films des autres chez Laurent Ruquier !

Ses propos courageux lui ont d’ailleurs valu d’être détesté par tout le monde… Car aujourd'hui on ne peut plus rien dire !

On ne peut plus dire que les femmes de plus de 50 ans sont moches !

On ne peut plus dire que les policiers sont des couilles molles ! Castaner bolchévique !

Et on ne peut plus se balader tranquillement en Corée du Nord bras dessus bras dessous avec Gérard Depardieu.

Alors, Yann, arrête de dire que tu regrettes !

C'est vrai ça Yann. « Non rien de rien, non tu ne regrettes rien »

Tu ne regrettes Aryen !

Ha… ha… ha… on aime la galéjade !

Pour finir, rappelons que son dernier ouvrage s’intitule « Orléans », paru chez Grasset au prix de 19 euros.

Et qu’il est formidable cet ouvrage, « Orléans », paru chez Grasset, 19 euros.

Même si à titre personnel nous aurions préféré qu’il s’intitule « Vichy »…

Ha… Ha… Ha…

Les invités
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.