Le tribunal de Nanterre a tranché hier : le droit français s’applique à l’héritage de Johnny Hallyday et non pas le droit américain…

Dossier complexe, car Johnny est né en Belgique, il a vécu entre Las Vegas et Marne-la-Coquette, il était résident suisse, mais il est enterré à Saint-Barth ! Et la justice devait définir hier s’il était davantage français ou américain ? Alors que d’après son dernier album son pays c’est l’amour… Donc c’était pas simple…

Parce que Johnny n’a jamais su choisir, il était un peu des deux : il était mi-Jack Daniel's, mi-Château Margaux. En plus pour faciliter le dossier judiciaire, il a donné le prénom de sa fille à sa villa. Il n’est donc pas exclu que pour la répartition, un tribunal doive ordonner de couper Jade en deux… Et ça, Johnny ne l’avait sans doute pas prévu non plus… Il faut dire qu’on a l’impression qu’il n’avait pas prévu grand-chose… Alors que pour quelqu'un qui a chanté « Je te promets », il aurait peut-être pu ajouter une strophe ou deux pour parler fiscalité et droits de succession. Ça aurait évité beaucoup de frais d’avocat !

Résultat, le combat judiciaire entre Laetitia d’un côté, et David et Laura de l’autre… ce combat a consisté à prouver que Johnny était davantage Américain ou plutôt davantage Français… Laetitia a donc témoigné que le matin, pour le « breakfast » il prenait des pancakes, avant d’aller vérifier que le derrick qu’il avait fait installer au fond du jardin produisait assez de pétrole, c’est alors qu’il pouvait aller chanter l’hymne américain au pied de la bannière étoilée accrochée au fronton de la maison.

Ce à quoi David et Laura répondaient : 

_ _Pas du tout, il mangeait de l’andouilette au petit dej ! Et quand y’avait plus de Ricard, il râlait tout le temps ! 

Alors que d’après Laetitia,

tu parles, il n’a jamais mis les pieds dans une manif, il ne faisait même pas la différence entre Zazie et Zizou, et quand il était à Saint-Etienne, il disait « Bonsoir Clermond-Ferrand ! Et puis toute la musique qu'il aimait venait du blues, et quand elle vient de là, elle vient pas du Limousin, à ce que je sache ! 

Réponse cinglante des enfants : 

 Mais personne le connaissait là-bas ! Est-ce qu’il avait une étoile sur le Walk of Fame ? Je ne crois pas, sinon Dick Rivers aurait eu sa statue à Las Vegas ! 

« Quoi ? Mais bien sûr que Johnny était Américain ! D'ailleurs il parlait déjà avec la syntaxe d'un fermier texan avant même d’y foutre les pieds ! » Le débat s’est arrêté quand Laetitia, a plaidé que la France a réintégré l’Otan en 2007 et que donc la France c’est les States… CQFD.

Le tribunal américain, lui, attendait la décision de celui de Nanterre mais surtout, il attendait qu’on lui dise qui était cet individu nommé Johnny. Et surtout qu’on lui explique le concept de « rock français ». C’est d’ailleurs pour ça qu’il aimait être là-bas : personne venait l’emmerder dans la rue, on lui foutait une paix fiscale ! La preuve irréfutable que Johnny était français c'est que dès qu'il a eu beaucoup d'argent il est parti vivre à l'étranger !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.