Faire le second tour un dimanche de long week-end, c'est prendre le risque de l'abstention. Ce sera beau le 8 mai avec un FN au pouvoir. Charline appelle à faire des procurations.

Charline, vous aimez la France, et c’est pourquoi vous lancez un appel :

Patrick, Le jour du vote, pour le second tour, c’est bien le dimanche 7 mai ?

Oui, c’est exact !

J’adore la France ! Il n’y a vraiment que vous, les Français, pour crier partout « Attention ! L’abstention risque d’être énorme ! »… et organiser le second tour… pile au milieu… d’un looong week-end du 8 mai… QUI a décidé de la date ? Qui ? Le Conseil constitutionnel a eu cette idée géniale pendant que Laurent Fabius faisait la sieste ? Mais c’est un complot ! En tous cas ça prouve l’existence d’un calendrier noir ! J’ai vérifié, la dernière fois qu’on a voté un 7 mai à la présidentielle, c’était il y a 22 ans, en 95 où on constate un pic inhabituel d’abstention.

Je lis partout que « l’abstention est le 1er parti de France? »… C’est plutôt le premier parti en week-end, oui ! Je vous vois venir, avec la pause de trois jours, vous adonner à votre sport national, partir à la pêche au lieu d’aller voter. Je rappelle que nos aînés ont combattu pour obtenir le droit de vote. S’ils étaient morts pour le droit de pêche, ça se saurait !

Et on connaît les risques d’une abstention record… Une victoire de Marine Le Pen. Le lendemain, il va avoir une sale gueule votre 8 mai. Quand toute l’Europe va célébrer la victoire des Alliés sur l’occupant nazi, vous,… vous vous réveillerez avec le FN au pouvoir, et vous devrez expliquer à tout le monde : « On l’a eu dans le cul parce qu’on était tous partis à la pêche ! »

Donc, à 25 jours du premier tour et à 39 du second… Je lance un appel à dégainer votre procuration. Alors oui, je sais qu’on est en France, et que dès que le droit de vote est entré en vigueur, vous avez aussitôt réclamé le droit de ne pas voter. Et je le respecte. Mais qui peut mettre sa main à couper qu’il n’ira pas voter, alors qu’on sait désormais que tout peut arriver ! Alors appliquons ce principe qui vous obsède tant d’ordinaire : le principe de précaution. Et dégainez la procuration ! (Pour les bobos qui ne pourront pas s’empêcher de partir à la campagne, rassurez-vous, elle peut être imprimée sur papier recyclé… Oui je me permets de donner mon avis là-dessus parce qu’en Belgique, le 8 mai est travaillé et le vote est obligatoire.)

Les amis, j'ai bien conscience que c'est énervant de sacrifier un long week-end, d'autant plus qu'on n’est pas sûr d’y avoir encore droit l’année prochaine. Mais ne vous inquiétez pas, bientôt on pourra s'abstenir. On pourra s'abstenir de se plaindre qu'on part à la retraite à 70 ans, on pourra s’abstenir de râler parce que notre voisin tunisien s’est fait refuser des soins, et on devra s’abstenir de faire rembourser nos médicaments... Alors, grâce à la procuration, profitez au mieux de ce week-end-là tant qu'on nous demande encore notre avis.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.