Face à la perspective du Brexit, les Britanniques font des provisions de produits importés et notamment, ils stockent du papier toilette, car le Brexit entraînerait une pénurie.

Et ça, le coup du manque de papier toilette… bizarrement les Anglais ils n’y avaient pas pensé au moment de voter

Vous vous rendez compte que l’Europe est au bord de l’implosion, que les Anglais vont nous quitter, et que leur premier réflexe c’est de se ruer sur les stocks de PQ ? Rassurez-vous, je tenterai de traiter ce sujet avec toute l’élégance et le tact qui caractérisent les Britanniques… Mais j’apprends dans le journal Le Monde qu’ils sont de très gros consommateurs, et quand on voit ce qu’ils mangent…

C’est l’ancien ministre britannique des Affaires européennes qui l’a expliqué récemment sur France 5 : si le plan B de Theresa May échoue, le « no deal » aura pour conséquence de rétablir les barrières douanières, donc de bloquer les camions chargés de fournir du papier hygiénique aux sujets de Sa Majesté. Au bout de 65 années de règne, Elisabeth II va devoir passer aux toilettes sèches. A moins que Stéphane Bern lui fasse passer du PQ en loucedé par la valise diplomatique. Y’en a deux qui ont eu le nez creux, c’est Meghan Markle et Kate Middleton : une fois que tu deviens princesses, tu vas plus jamais au petit coin.

Monsieur Lecornu, loin de moi l’idée de vouloir vous mouiller dans cette histoire….  M’enfin, si Theresa May organisait un Grand débat, aujourd’hui, la première question concernerait le droit inaliénable au papier hygénique… 

Le Brexit conduit à des situations ubuesques

Imagine-t-on James Bond le caddie rempli de Moltonel épaisseur triple ? Oui bon je vous l'accorde, on imagine mal James Bond au supermarché... Mais… Mick Jagger, qui rachète tout le stock au pin des Landes ? Et Elton John, obligé de faire un concert caritatif pour encourager le don de rouleaux ? Parce que si ça se trouve les Rosbifs vont être rationnés et chaque semaine, ce sera direction la mairie pour récupérer un quota de dix feuilles par personne. C'est affreux !

Vous m’excuserez mais c’est une question géopolitique là ! Surtout qu’en cas de pénurie de PQ, on sait tous très bien ce qu’ils vont faire de dernières copies du Traité de Maastricht...

C'est quand même triste de se rendre compte que ce que les Anglais appréciaient chez nous, c'était pas tellement notre fromage ni notre vin mais notre PQ. Et on s’attendait encore moins à cette question : en cas de divorce, qui garde le rouleau ? Je terminerai par une pensée particulière pour les exilés fiscaux. Parce que quand t’es tellement riche que tu t’es installé à Londres pour payer moins d’impôts, c’est par pour te retrouver sans papier.

Ah si seulement l'Europe pouvait être comme du papier toilette, souple et résistante...

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.