Après deux semaines de confinement, les caissiers et les caissières sont-ils mieux considérés ?

Alors ? C’est qui maintenant la première de cordée ? C’est Monique ! On n’allait pas vous laisser tomber... Si Bernard Arnault a besoin de venir s'acheter des coquillettes, on sera toujours là pour lui ! C'est aussi ça la France ! Quand je pense qu'il y a pas si longtemps on était prêt à me licencier si je grattais un bon d'achat… Et aujourd'hui mon chef me supplie de prendre des pauses pour me laver les mains, je ne le reconnais plus ! Les clients aussi ont changé, maintenant je vois des gens me sourire… enfin, ceux qui n'ont pas de masques.

Depuis une semaine, je suis derrière une vitre en plexi… comme mon banquier ! L’autre jour il est venu d’ailleurs, il a déposé 40 rouleaux de PQ devant ma caisse. A mon avis c'est pour les revendre une fois que l'action aura monté. C’est marrant parce qu’il y a deux mois, il m’avait refusé un crédit ! Alors moi je lui ai dit : « Monsieur Tramoulet, vous avez un garant pour tous ces achats ? » puis pour déconner j'ai fait une annonce au micro. « Monsieur Tramoulet est prié de venir rechercher sa dignité caisse 7 » On essaye de rigoler un peu pour chasser l’angoisse… Hier, Jean-Pierre m’a dit qu’il avait des craintes concernant les caisses automatiques… faudrait pas qu'elle chopent un virus informatique ! Ca fait du bien.

Parce qu’on sent bien que la situation s’est dégradée. Aujourd'hui les gens ne font plus aucun effort. Avant-hier, y'a un client qui s'est pointé en pyjama ! Le lendemain, y’avait un type très musclé qui fixait mon tapis roulant, sans poser ses achats dessus. Il m'a dit que ça lui rappelait sa salle de sport… il avait les larmes aux yeux.

Pardon oui?… Non, madame, on n’a plus de Boursin aux fines herbes. Ben vous achetez du Boursin nature, puis vous achetez des fines herbes et vous mélangez les deux ! Pardon, je suis au travail…

Le virus a réussi en quelques jours ce que les gilets jaunes n’ont pas obtenu en 62 semaines… Quand tu penses qu'il faut une pandémie pour obtenir une prime et un peu de considération, c'est que le dialogue social est en réanimation ! 

Sinon après le boulot, je fais mes courses… Du coup ça fait deux semaines que j’ai plus mangé de pâtes, y’en a plus ! J'ai quand même eu un jour de repos, j'ai pu passer un peu de temps avec mes enfants. On a pas arrêté ! On était sur Skype toute la journée, eux dans le salon et moi dans ma chambre. Je reste à l'écart, j'ai peur de les contaminer.

C'est quand même fou de se dire qu'aujourd'hui c'est nous les caissières qui faisons tourner la France pendant que tous les cadres supérieurs créent de la dette en restant devant Netflix toute la journée.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.