Ce matin, Charline veut nous parler de ce qui est véritablement « étranger » : les corps étrangers…

Oui puisque que le week-end dernier, on apprenait que dans plusieurs crèches d’Ile-de-France, les employés ont retrouvé des corps étrangers dans la purée pour les bébés. Ils ont retrouvé des os et des vis dans la bouillie. Un peu comme il y a du plastique dans le poisson, du glyphosate dans nos urines, de l’aluminium dans nos déodorants et de la pub pour des bagnoles sur France Inter. On trouve aussi de la gélatine de porc dans les bonbons, de la haine sur des chaînes d’info et ma mamy sur Snapchat. En revanche, il n’y a plus de friture sur la ligne ni de rhinocéros blancs du nord. Parce qu’il n’y a plus de lignes et qu’on a perdu le nord.

Heureusement il y a encore des chevaux. Même si parfois ils sont dans la lasagne. Comme un jouet dans le Happy meal, l’ananas sur les pizzas, la crème fraîche dans les carbonaras… et du beurre dans les épinards, là c’est plus rare. Heureusement, il nous reste Camping 3, Taxi 4 et le Mouvement 5 étoiles. On a aussi retrouvé Xavier Dupont de Ligonnes ! Mais que dans les journaux. Un terroriste à la préfecture de police, un incendie dans une usine chimique, et une couille dans le potage.

Il y a du paraben dans le gel douche et de l’eau dans le gaz. Il y a des traces d’allergènes dans les pâtes et des traces de gauche dans Michel Sardou. Mais toujours aucun signe de moralisation dans le capitalisme. Y’a des enfants d’immigrés au FN, une chroniqueuse d’Ardisson chez les  Insoumis, un banquier à l’Elysée et Louis Sarkozy dans la matinale. Mais y’a plus de rumba dans l’air.

On déplore qu’il y ait du bisphénol A dans Sophie la Girafe, une carte de presse dans la poche de Pascal Praud, Christophe Castaner au Ministère de l’Intérieur et le ministre de l’Intérieur en boîte de nuit. Cela dit, on a retrouvé la 7ème compagnie.

On a vu aussi Cédric Herrou au tribunal mais toujours pas Marine Le Pen. Et puis des écologistes au gouvernement… Non j’déconne ! Faut pas pousser… On a déjà droit à de la politique chez Hanouna, et puis des numéros de cirque à l'Assemblée… Alors si maintenant on retrouve des traces de shampoing dans les cheveux de Houllebecq et de la dignité dans Manuel Valls… je vous préviens, je ne suis pas prête.

Voilà. Je crois bien qu’on a retrouvé nos vieux démons, des juifs dans la salle, des voiles dans la République et l’opus dei chez les cathos. Il y a des grèves dans le public, des points dans ta retraite, un contrôleur dans ton chômage mais pas dans ton TER.

Et enfin, on a retrouvé des dépouilles de réfugiés dans un camion.

Donc en fait, le seul truc normal à notre époque… c’est Balkany dans une prison.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.