Tous les élèves font leur rentrée cette semaine. Nous accueillons Garance dans le 7/9, qui fait son entrée en troisième

Oui, cette année je dois effectuer mon stage de 3e en entreprise, et je rêve de le faire dans une grande rédaction, alors je profite de votre antenne pour vous lire ma lettre de motivation :

« Chère rédaction de Valeurs actuelles… (Oui c’est à Valeurs actuelles que je rêve de bosser, désolée…) Je pense avoir les compétences requises pour intégrer votre équipe : tout d'abord, je suis française de souche (ci-joint une photocopie de ma pièce d'identité). Je suis travailleuse, motivée et raciste… De plus, j'ai un certain talent pour l'orthographe, la syntaxe et la diffamation.

J'ai déjà écrit de nombreux articles dans le fanzine de l'école pour condamner les menus bio de la cantine (encore un de ces caprices de pourriture gauchiste !). De plus j'ai obtenu le renvoi de mon voisin de classe après avoir taggué en lettres capitales dans la salle de permanence "OMAR M'A RECOPIER". Depuis plus de trois ans, je me bats au quotidien contre le Grand Remplacement dans mon collège.

Moi aussi j’ai bien vu qu’il y avait une invasion de racailles ensauvagées et que les islamo-gauchistes assistés soutenus par les francs-maçons restaient assis les bras croisés !

En apprenant à vos côtés, chères Valeurs actuelles, j’aurai à cœur de porter celles de notre beau pays, en vous aidant à informer nos concitoyens sur les grands fléaux de notre temps que sont l'écologie, le féminisme et l'immigration. 

J'ai adoré votre roman sur la députée insoumise Danièle Obono. Quelle créativité. Puisque vous semblez aimer la fiction je vous transmets la bande dessinée que j'ai réalisée il y a deux ans. Il s'agit là d'une BD humoristique qui met en scène Christiane Taubira voulant s'échapper du zoo dans lequel on l'a enfermée. Attention ça pique un peu mais je connais votre goût pour l'irrévérence.

Vous trouverez en pièce jointe mon bulletin du deuxième trimestre de l’an dernier. Vous remarquerez mon 14 de moyenne en français. Ne faites pas attention à mon 0 en histoire, je suis en désaccord avec mon professeur depuis que j’ai mis en doute l’existence des chambres à gaz. Je précise qu’il s'agit d'un prof qui a voté Hamon en 2012, vous comprendrez aisément que je ne lui accorde aucun crédit.

Je caresse aujourd’hui le rêve de travailler dans une grande rédaction comme la votre, et qui sait, un jour, peut-être aurais-je la chance de devenir chroniqueuse sur CNews ? Je ne vous cache pas que ce stage est vraiment très important pour ma future carrière... Si vous ne me prenez pas en stage, mes parents menacent de m'envoyer travailler chez Yann Barthès. Merci d’avance de me sauver de cet enfer.

Je vous prie d’agréer, chères Valeurs Actuelles, l’expression de ma xénophobie distinguée.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.