150 réfugiés ont été mis à l’abri du froid dans un gymnase du 16e arrondissement de Paris. Les habitants protestent parce qu’ils ne peuvent plus faire de sport

Ils étaient plusieurs à manifester lundi matin pour essayer d’empêcher les réfugiés de s’installer dans le gymnase Jean Bouin. On sent qu'ils sont vraiment en colère, ils sont à 2 doigts de lancer le hashtag #RendLeGymnase. On parle donc de gens qui vivent au chaud, et qui sortent se les geler pour empêcher ceux qui crèvent de froid de vivre enfin au chaud. C’est aussi absurde que de vivre dans la sixième puissance mondiale et de devoir choisir entre faire du sport dans son gymnase municipal ou accueillir des réfugiés en période de grand froid.

Il doit quand même bien y avoir dans cette ville des endroits qui ne nous servent à rien ! Comme… Le Sénat ! Le ministère de l’Ecologie ou le QG de François Bayrou, la salle de bain de Michel Houellebecq !

Naïvement je pensais que le partage ça faisait partie des valeurs du sport…

C’est quoi la devise inscrite au fronton des gymnases ? « Liberté, Egalité, Abdos/Fessiers »… Qui sont ces gens qui sont allés manifester ? Ceux-là qui disent : « Oui, déjà, que les étrangers viennent nous voler nos boulots et nos femmes, maintenant ils s’en prennent à nos gymnases ! »… « Y en a marre de ces réfugiés qui viennent en Europe pour nous voler nos barres parallèles et nos tapis de sol ! Parlons-en, tiens, des tapis de sol, dont ils vont se servir pour prier vers La Mecque ! » HIDALGO DEMISSION !

Quand t’as accumulé vingt marathons pour traverser le désert et que t’as terminé à la nage, si tu te retrouves à dormir sous des barres parallèles c’est pas les utiliser… Qui les utilise ? Les gens qui sont abonnés à la salle pour faire du sport, et notamment les jeunes lycéens qui passent le bac escalade. Le bac escalade… Ok, très bien : qui a déjà vu un Français grimper quatre étages à mains nues pour sauver un gosse ? On ne gagne jamais de médailles en gymnastique, c’est tout pour les Chinois, les Américains et les Russes… et là on a l’occasion de gagner la médaille de la solidarité !

Oui, les gamins du 16e arrondissement de Paris sont privés de gymnase pendant trois mois. Bon, ben il leur restera l’équitation ! Vous voulez quand même pas qu’ils fassent des exercices chez eux ? Si c’est pour casser un vase Ming en faisant son stretching !

Ça fait certainement parti du Grand Remplacement !! D'abord on nous empêche de faire du sport, du coup on a du cholestérol puis on meurt et ils peuvent prendre notre place. On ne se méfiera jamais assez de la perfidie des islamo-gauchistes.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.